Chair de poule, de la série à succès au grand écran

Fred Ricou - 10.02.2016

Edition - chair de poule - adaptation - R.L Stine


Brrr ! Mercredi cinéma et c'est aujourd'hui que sort la première adaptation sur grand écran de la série qui a fait frissonner des millions d'ados dans le monde entier dans les années 90, j'ai nommé Chair de Poule

 

Soixante-quatorze livres, quelques spins off (dérivés de…) tous écrits par un seul homme Robert Laurence Stine, plus connu avec les seules consonnes de ses prénoms R.L. Stine (un peu comme R.L. Stevenson ou J.K. Rowling…).

 

Véritable folie, la série de livres Chair de Poule a été LA passion littéraire des adolescents quelques années avant celle du petit sorcier à lunettes. Sous-estimée par le monde des adultes, la série d'horreur pour les 9-12 ans a permis à beaucoup d'entrer dans le monde de la lecture à grande échelle.

 

Ainsi, les lecteurs assidus de la série, qui aujourd'hui ont entre vingt-cinq et trente ans se souviennent particulièrement du Parc de l'Horreur, de Terreur sous l'évier, ainsi que Des appels monstrueux

 

Si la génération d'avant s'est formée à la littérature d'horreur avec des livres pour « adultes » comme ceux de Stephen King, de Clive Barker ou encore de Dean Koontz, dans les années 90, R.L Stine crée de vrais récits d'épouvante/horreur adaptés aux jeunes lecteurs. Cela fait peur, certes, mais pas au point d'être terrifié la nuit à l'instar des textes d'auteurs « adultes » susnommés. 

 

Fantôme, momies, pantins vivants et maléfiques, loups-garous, vampire, zombies… toute la panoplie qui font le succès de la littérature fantastique se retrouve dans les textes de Stine et c'est justement, dans une forme d'hommage supervisée par le maître en personne que Chair de Poule – le film est né.

 

 

L'histoire est simple, un jeune homme, Zach Cooper vient s'installer avec sa mère dans la petite ville américaine de Madison. Juste à côté de sa nouvelle maison, Zach fait la rencontre de Hannah, la jolie voisine. Son père n'est autre que l'auteur à succès R.L. Stine. R.L. Stine refuse que sa fille ne sorte, mais refuse également que celle-ci reçoive des amis. Que se passe-t-il dans cette maison ?
 

L'auteur sorti de la maison, Zach décide d'entrer avec son meilleur ami dans la maison par la cave. Arrivés dans le salon, les deux garçons découvrent la bibliothèque de manuscrits de l'auteur, par erreur en ouvrent un, quand un immense yéti sort du texte c'est celui de L'abominable Homme des neiges de Pasadena !


Il n'est pas tout seul, Slappy le pantin démoniaque est également sorti de ses lignes de texte et prépare sa vengeance contre son créateur en libérant tous les autres personnages des romans.

 

À la fois hommage aux livres de Stine, Chair de Poule – le film va permettre deux choses : Contenter les lecteurs originels de la série qui vont retrouver, même quelques secondes, tous les personnages qu'ils ont aimé lire il y a quelques années, mais également faire découvrir l'univers de l'auteur aux nouveaux lecteurs et c'est, pour les maisons d'édition, c'est la bonne idée !

 

Jack Black a.k.a R.L. Stine - Copyright 2015 Sony Pictures Releasing GmbH

 

Après, est-ce que le film est bon ? Même si Jack Black, l'acteur qui interprète le double de R.L Stine en fait des caisses (un peu comme d'habitude en fait…) l'adaptation générale des romans est plutôt réussie. Ce n'est pas un grand film, loin de là, mais l'on passe 1h44 d'agréable manière. C'est une bonne série B qui ne restera pas forcément dans les annales du cinéma. Les préados vont adorer, les adultes peut-être moins.
 

L'une des rares perles du film reste et restera quand même la fin du film ou l'on croisera l'auteur, lui-même, en chair (de poule ?) et en os dans une très brève apparition…

 

 

Pour la sortie du film, les éditions Bayard (la maison d'édition qui publie Chair de Poule depuis le début) font paraître quatre livres en rapport avec le film : Gare aux monstres, un guide qui résume tous les monstres présents dans le film et la façon de les vaincre. La bande dessinée Les contes horrifiques de Slappy, dans un style des Contes de la Crypte (pour les plus grands) le pantin Slappy propose quatre histoires en Bd très très flippantes.
 

Le livre-jeux, Labyrinthe monstrueux avec différentes énigmes, jeux, et autres quizz.


Et pour terminer, Chair de Poule – le roman du film à lire avant ou après la séance et c'est une traduction toujours superbement réalisée par Marie-Hélène Delval.

 

       

 

 

Bon film, bons livres et ne réveillez pas vos parents la nuit si vous avez trop peur… Muahahahahahaha !!! (rire qui fait peur…)



Les histoires sans fin