Comment les acteurs de l'édition sauveront le livre : la websérie parodique

Nicolas Gary - 19.11.2018

Edition - auteurs illustrateurs Charte - Salon livre jeunesse - Montreuil auteurs jeunesse


On se souvient de ce que la campagne de l’an passé avait provoqué de remous dans le Landerneau de la littérature jeunesse. La Charte des auteurs et illustrateurs renouvelle son principe de websérie, cette fois plus optimiste et toujours parodique. Un peu d’humour ne fera pas de mal...

 

© François Delebecque, la Charte


 

L’année dernière, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse frappait fort avec sa websérie parodique Dans la peau d’un auteur jeunesse. Objectif ? Alerter le grand public sur la réalité des auteur.ice.s jeunesse et jeter un pavé dans la mare de l’édition, reprend la Charte. 

 

Les réactions n’avaient pas manqué et l’on recense pour l’heure 300.000 vues des vidéos en question. Si ces dernières ne réglaient rien, « le nécessaire débat sur la répartition de la valeur au sein de la chaîne du livre était lancé ».

 

Un an plus tard, la situation ne va pas vraiment mieux, bien au contraire. « L’urgence sociale est plus inquiétante que jamais, chacun.e convient que le modèle économique actuel va dans le mur et pourtant… rien ne bouge. » Et la Charte s’est lancée dans une grande consultation auprès des éditeurs, libraires bibliothécaires : quels sont les principaux problèmes que vous rencontrez ? À qui la faute ? Et surtout, quelles solutions envisager ?

 

On a sauvé le livre – après l'avoir enterré !
 

Parce que le Salon du livre et de la presse jeunesse approche et que l’heure est donc à la communication, la Charte veut porter un message d’espoir. Elle adopte un angle optimiste en imaginant un futur proche où tout aurait changé – pour le meilleur. Avec aux manettes la même équipe que l’année dernière – Clément Vallos à la réalisation, et la commission vidéo de la Charte au scénario –, huit capsules vidéo sont tournées.

Huit films qui retranscrivent les réponses collectées par la commission vidéo de la Charte, au cours de plusieurs mois d’enquête. 

 

Dépassant le simple cadre documentaire, la websérie, intitulée On a sauvé le livre, présente des héros et héroïnes ordinaires, alerté.e.s par le choc de L’enterrement du livre de demain – événement parodique organisé par la Charte et d’autres associations au Palais Royal en juillet 2018. 

 

<

>


 

On retrouvera les vidéos diffusées entre le 21 et le 30 novembre, avec chaque fois un nouvel intervenant de la chaîne du livre. La veille de l’inauguration de Montreuil, ce sera d’ailleurs un organisateur de salon qui s’exprimera et le jour de l’inauguration, une éditrice. 

 

Économie de flux, surproduction ou encore méconnaissance de la réalité de chacun.e, etc. Si les problèmes évoqués sont multiples, ils se recoupent souvent, quel que soit le corps de métier. 

 

« À ce titre, il n’est pas anodin que le grand absent de ce travail d’enquête – parce qu’opaque, complexe et difficilement accessible – reste la distribution pourtant souvent pointée du doigt par tou.te.s les autres intervenant.e.s. Surtout, un même mot d’ordre revient : ce n’est qu’ensemble qu’on pourra sauver le livre. Seul.e.s, les auteur.ice.s ne sauraient influer sur l’ensemble d’un modèle économique. La balle est aujourd’hui dans le camp de nos partenaires », souligne la Charte.

 

Avec cette campagne, la Charte invite donc au dialogue. Et espère que les instances représentatives des autres métiers du livre sauront entendre cet appel à collaborer.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.