Dans la peau d'un auteur jeunesse : une websérie, sans littérature

Victor De Sepausy - 09.11.2017

Edition - peau auteur jeunesse - webserie auteurs jeunesse - littérature jeunesse


Avec + 5,2 % de croissance et 324 millions de chiffre d’affaires en 2016, l'édition jeunesse a le vent en poupe. Pourtant, la situation des auteurs et illustrateurs ne cesse de se dégrader : hausse non compensée de la CSG, faiblesse des droits d'auteur, précarisation… Le tableau est loin d’être rose.

 


© François Delebecque, la Charte

 

En 2016, la Charte lançait la campagne Dans la peau d’un auteur jeunesse – série ludique de portraits photographiques d’auteurs, accompagnée d'une brochure. L'objectif : convertir en nombre de livres vendus chacun des achats des artistes auteurs et sensibiliser le grand public sur leur réalité économique.
 

Très relayée dans les médias et sur les réseaux sociaux, cette campagne a fait l’événement au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Aujourd'hui, l’exposition tourne en médiathèques, établissements scolaires et salons à travers la France.
 

Novembre 2017, une campagne vidéo
 

Forte de ce succès, la Charte récidive avec une websérie ! Fidèle à ses principes de communication, l’humour et la pédagogie, la Charte montre sans fard la réalité des créateurs.
 

À la manière de la célèbre émission Zone interdite, la websérie, Dans la peau d'un auteur jeunesse, reprend les codes de la télé : voix off au ton dramatique, musique grandiloquente, propos caricaturaux.
 

À l'arrivée, trois vidéos au ton décalé qui tordent le cou aux idées reçues sur les aspects sociaux et économiques du métier :

  • Riche et célèbre (de la rémunération des auteurs)
  • Libre comme l’air (de la liberté relative de l’artiste auteur)
  • Contrat de confiance (de la négociation avec l’éditeur)
 

Au générique...
 

  • Une comédienne de renom, Anne-Elisabeth Blateau : l’héroïne de Scènes de Ménage (M6) affiche son soutien au combat des auteurs en participant bénévolement à la campagne.
  • Un réalisateur habitué des webséries, Clément Vallos. Auteur entre autres du très remarqué La loove, sur France 4.
  • Deux scénaristes, également membres de la Charte, Nicolas Digard et Guillaume Nail.

 

Traditionnellement, c’est fin novembre/début décembre, avec le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, que la littérature jeunesse bénéficie d’une attention forte. La Charte s’appuie sur cette dynamique pour lancer sa campagne.


<

>

 
Dès le 8 novembre, teasers photos et vidéos sur Facebook et Twitter, puis le 15 novembre, diffusion de la 1ère vidéo Riche et célèbre. Par la suite, le 22 novembre, diffusion de la 2e vidéo Libre comme l’air et pour finir, le 29 novembre, diffusion de la 3e vidéo Contrat de confiance le jour inaugural du SLPJ de Montreuil.



Les histoires sans fin