Décès de Monique Bermond, critique et auteure passionnée de livres jeunesse

Victor De Sepausy - 16.08.2017

Edition - Monique Bermond jeunesse - critique littérature jeunesse


C’est début août qu’est survenu le décès de Monique Boquié Bermond, apprend-on de sa fille. Critique littéraire d’ouvrages pour la jeunesse, « elle a tenu une rubrique des livres pour enfants durant de nombreuses années à l’école des parents », précise-t-elle.



 

 

Née à Genève le 12 mars 1927, Monique Bermond était romancière, critique littéraire, mains également animatrice et productrice d’émissions radio. C’est une dizaine d’années après s’être installée en France qu’elle décidera de s’orienter vers des projets culturels, et spécifiquement centrés vers la jeunesse.

 

Avec son mari, ils se consacreront également à la littérature jeunesse, et plus spécifiquement en sensibilisant les parents à sa richesse et sa diversité. Avec l’émission Allô allô ici jeunesse, lancée en 1962 à la télévision, ce projet devient complet. À partir de 1970, c’est sur France Culture qu’il se poursuivra, sous le nom Le livre, ouverture sur la vie

 

Monique Bermond et Roger Boquié, son conjoint, ont également donné leur nom à la médiathèque de Nantes. Ils avaient en effet offert à l’établissement un fond de quelque 24 000 ouvrages, doublés d’enregistrements et de montages, en 1998. Ces documents, accumulés avec le temps, étaient issus de son métier de critique littéraire, mais également de ses activités de production. 

 

La ville, en recevant ce legs, s’était engagée à poursuivre le travail de sensibilisation entrepris par le couple. La collection avait également permis d’enrichir le Centre Bermond-Boquié, centre de recherche et d’information sur l’édition francophone pour la jeunesse.

« Ce fonds regroupe aujourd'hui près de 52 000 ouvrages, dont des journaux anciens, représentatifs de l'histoire et de l'évolution de la littérature jeunesse depuis le XIXe siècle jusqu'à nos jours, et accessibles sur demande dans l'espace Patrimoine », indique l'établissement.

 

Un prix littéraire porte également leur nom à tous deux, remis dans le cadre du festival Atlantide qui se déroule à Nantes. « Ce prix littéraire s’adresse aux jeunes de 9 à 12 ans qui participent aux clubs de lecture organisés par les bibliothèques du réseau. Au cours des 6 mois précédant le festival, ils échangent sur la sélection effectuée par les bibliothécaires et votent pour leur roman préféré lors d’une rencontre réunissant tous les clubs », précise la bibliothèque municipale de Nantes. 

 

Pour l’édition 2017, c’est Roddy Doyle qui fut récompensé pour son roman Plus froid que le pôle Nord (Flammarion).



 

Monique Bermond publia une dizaine d’ouvrages, dont L’Oiseau de pluie, en 1971 chez Flammarion, probablement le plus connu. Son dernier livre, 3 contes d’Afrique, parut en 2002, reprenant des textes déjà parus.

 

Roddy Doyle – Plus froid que le pôle Nord – Flammarion jeunesse – 9782081264243 – 13 €





Les histoires sans fin

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.