Edition jeunesse : Naos, petit label commun deviendra grand

Fred Ricou - 13.12.2017

Edition - actuSF Indés Imaginaire - Mnémos Moutons éléctriques - label coopération


Présent récemment au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Seine Saint-Denis, nous avons pu croiser au hasard des allées, une maison d’édition, Naos, sous-titrée Le label jeunesse de l’Imaginaire. Donc, si c’est un label, c’est autre chose. Une marque collective ? Exact ! Jérôme Vincent, responsable des éditions ActuSF en fait parties.


 
 

Naos est la réunion des Indés de l’Imaginaire pour ainsi créer un label, une marque commune. Tous les romans jeunesse, ados et young adult que sortent Mnémos, Les Moutons électriques et ActuSF se trouvent griffés du label depuis avril 2016. Après une première collection commune Hélios, une collection de poche, les responsables décident de créer un label « jeunesse » dans lequel « chacun produit ses titres, mais dont le label seul est mis en avant », indique Jérôme Vincent.

 

Les trois maisons d’édition ont le même diffuseur-distributeur, Harmonia Mundi, les catalogues sont donc présentés en commun, également. « À trois, nous sommes plus fort, nous pouvons apporter plus de titres », la collection est donc beaucoup plus visible, les nouveautés de chaque maison tombant tous les mois. Chaque éditeur ne se soucie pas forcément de sa propre image et charte graphique qui lui est propre puisque c’est avant tout le travail sur le label qui domine : « Le plus important est que nous ayons une collection cohérente ».

 

S’il est compliqué souvent de définir réellement la fameuse « ligne éditoriale » d’une maison, harmoniser trois devient un petit jeu d’équilibriste : « C’est beaucoup de discussion, et en même temps, un petit peu de souplesse. » Et Jérôme Vincent d’ajouter : « Après, il y a différentes envies. Nous sommes trois, cela veut dire : des bilans réguliers, ce qui marche et ce qui ne marche pas… Chacun a fait des essais. ActuSF a publié plutôt des auteurs reconnus comme Danielle Martinigol ou Jean-Luc Bizien. Et comme la collection Hélios, il y a des envies et forcément des briefings… »

L'éditeur résume : « Il faut une grosse coordination et beaucoup de discussion. Tout en ayant cette limite, commercialement parlant, de se laisser la liberté éditoriale de faire ce que l’on a envie. »

 

Quand un(e) auteur(e) va envoyer son manuscrit aux trois maisons d’édition, ici aussi il y a discussion : « C’est transparent ! Le premier emballé prend. Après il y a des manuscrits qui correspondent plus à des sensibilités des uns et des autres, on ne recherche pas tout à fait la même chose, on se laisse, ici aussi, de la liberté ! »

 

C’est peut-être une façon pour les petits éditeurs indépendants d’avoir une véritable présence en librairie « La collection Hélios arrive à 100 titres en quatre ans, c’est une collection de poche que l’on n’aurait jamais pu faire nous, ActuSF, tout seuls. » Et même si les éditeurs partagent tout, les risques, les investissements, la communication, c’est évidemment une force.


 

D’un point de vue purement financier, point de compte commun, chacun est responsable administrativement et financièrement de ses titres, de ses ISBN et de ses commercialisations. En revanche, il y a une vraie coordination, en tout ce qui concerne les salons, les stands en communs, les auteurs, etc. « Ensemble, on est plus fort, mais il y a quand même du job… », tranche l’éditeur.

 

Quasiment inédit sous ce format, sauf quelques coéditions de certaines maisons, le label commun est peut-être une idée que les petites maisons d’édition devraient développer. Pour Naos, au bout d’un an et demi, on peut dire que ce n’est que le début, mais il y a des chances que cela donner des idées à d’autres éditeurs. Le futur de la petite édition ?


 

Toutes les informations sur le salon du livre de Montreuil 2017




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.