medias

Égalité, démocratie... Guérir des années de dictature par les livres jeunesse

Antoine Oury - 11.03.2020

Edition - livres jeunesse - livres dictature - rue echiquier


La littérature jeunesse essaye encore et toujours d'ouvrir les esprits des jeunes lecteurs à des concepts délicats, qui touchent à l'identité, à la politique ou encore au vivre ensemble. En Espagne, après l'obscurantisme que représenta la dictature de Franco, 4 petits livres sont publiés à la fin des années 1970 par un mystérieux collectif, pour véhiculer des idées avant-gardistes et poser les bases d'une nouvelle société.

Extrait de Des femmes et des hommes, illustré par Luci Gutiérrez, traduit par Sophie Hofnung


« En réalité, les femmes et les hommes sont égaux en presque tout. La seule différence, c’est qu’ils ont un sexe différent. » « C’est comme ça qu’il y a des riches et des pauvres, des dominants et des dominés. » Ces citations semblent tirées d'ouvrages récents, voire militants, mais elles sont en réalité issues de livres pour la jeunesse espagnols publiés au lendemain de la dictature de Franco.

Les éditions Rue de l'échiquier diffusent pour la première fois en français quatre ouvrages destinés pour la jeunesse publiés à la fin des années 1970 en Espagne, traduits par Sophie Hofnung : Des femmes et des hommes, Des inégalités sociales, De la démocratie et De la dictature.

Des sujets importants et graves, abordés directement pour les plus jeunes : « Ces livres ont été publiés pour la première fois en Espagne en 1977 et 1978, deux ans après la fin de la dictature franquiste, par un éditeur barcelonais, La Gaya Ciencia. Ils ont été réédités récemment, avec de nouvelles illustrations », nous explique Nolwenn Veillard, des éditions Rue de l'échiquier.

Derrière ces ouvrages aux idées progressistes, à la recherche d'une plus grande justice sociale, un collectif mystérieux, aujourd'hui dispersé, l'Equipo Plantel, qui réunissait trois auteurs espagnols anonymes, deux économistes et une pédagogue. Proposer un contrepoint à la propagande du régime franquiste, introduire des idées nouvelles d'égalité et de liberté : une oeuvre d'éducation populaire qui passe naturellement par les livres.

<

>



« On peut en effet voir dans ces quatre livres une volonté de s'inscrire dans la période de transition démocratique qui a suivi la fin de la dictature franquiste », ajoute Nolwenn Veillard. « C'est aussi le début de la Movida espagnole [vaste mouvement de renouvellement culturel qui suivit la dictature, NdR] que l'on pressent, à travers la remise en cause des normes sociales et la célébration de la liberté. »
 
Des femmes et des hommes, illustré par Luci Gutiérrez, et Des inégalités sociales, illustré par Joan Negrescolor, seront disponibles le 19 mars prochain, avant De la démocratie (illustré par Marta Pina) et De la dictature (illustré par Mikel Casal), attendus en septembre prochain. Les 4 titres inaugurent la collection “Des livres pour aujourd'hui et pour demain” des éditions Rue de l'échiquier.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.