En 2014, Pocket Jeunesse a.k.a PKJ fête ses 20 ans !

Fred Ricou - 27.01.2014

Edition - PKJ. - Pocket Jeunesse - Hunger Games


2014, cela fait 27 jours que l'on se souhaite une bonne année, mais pour les éditions Pocket Jeunesse cette bonne année se traduit surtout par un bon anniversaire !


Effectivement, c'est en janvier 1994 que Pocket Jeunesse publie ses trente premiers titres dont la plupart étaient des rééditions ainsi que quelques inédits. Parmi les succès, pendant 10 ans, l'un des titres les plus populaires de la collection est L'œil du loup de Daniel Pennac (toujours aujourd'hui…), roman qui fait partie, depuis plusieurs années, du programme de lecture de l'éducation nationale.

 

 

Dix ans plus tard, Pocket Jeunesse se lance dans les séries telles que Danse ! d'Anne-Marie Pol  ou encore Heartland de Lauren Brooke. Bon ça c'est pour les filles… enfin le plus souvent, les lecteurs sont des lectrices. Puis est venu le temps d'une littérature plus unisexe comme La Guerre des Clans et Les Chroniques de Spiderwick.

 

 


Pour les plus jeunes, qui ne sont pas en reste, Christian Jolibois et Christian Heinrich ont crées Les P'tites Poules dont le succès ne se dément toujours pas.

 

Pendant les 10 années suivantes, Pocket jeunesse est devenu avec Hunger Games (2009), l'un des pionniers de ce que l'on appelé la Dystopie (ha bon, ça n'existait pas avant ? non non… Et 1984 ce n'en était pas ? Si, mais on n'appelait pas ça comme ça… On l'appelait comment ? On l'appelait pas comme ça, c'est tout…)

 

Bien que le premier tome de la série Uglies ait cartonné deux ans auparavant (pourtant considéré par les connaisseurs comme également de la dystopie), c'est vraiment le lointain cousin du Prix du Danger (1958), de Running Man (1982), de Battle Royale (1999) et même du français Et à la fin, il n'en restera qu'un (2006 – nouvelle édition 2013) qui prendra la tête du classement mondial avec ses ventes à plus de 30 millions d'exemplaires.

En quelques années, Hunger Games est devenu le Harry Potter de Pocket Jeunesse, une manne…

 

 

 

Avec plus de 700 titres au compteur, Pocket Jeunesse, aussi connu depuis quelques mois par les initiales PKJ, est l'un des acteurs les plus importants dans la littérature adolescente. Le seul regret quand on regarde la production, c'est de voir si peu d'auteurs francophones au profit d'une « palanquée » d'auteurs anglo-saxons.

 

2014 sera donc l'année de PKJ, mais pas uniquement pour les livres, en effet les adaptations cinématographiques des romans sont aussi également dans le succès de la collection.

 

Le 5 février verra sur les écrans français l'adaptation de La Voleuse de Livres.

 

 
Le 15 octobre c'est L'Épreuve que les fans français de la série vont pouvoir découvrir sur les écrans.

Pour le mois d'octobre également (annoncé pour le moment mais la date peut reculer...), c'est l'adaptation du deuxième tome de La Cité des Ténèbres dont le premier opus n'a su séduire ni la presse ni les spectateurs. Ils n'ont été en France qu'à peine plus de 200 000 à être allés le voir. Pour comparer, L'Embrasement, deuxième tome de Hunger Games a fait dix fois plus avec plus de 2 000 000 d'entrées.

 

Et justement, le 26 novembre, Hunger Games, La révolte (1re partie) devrait avoir le même parcours que ce dernier…

Bref, une bonne année et bel anniversaire à PKJ !

 



Les histoires sans fin