En jeunesse, la bande dessinée avec Asterix est la star des librairies

Nicolas Gary - 23.11.2019

Edition - littérature jeunesse - vente livres jeunesse - bande dessinée


La jeunesse, levain de l’humanité et moteur de croissance de l’édition ! Si le secteur représente toujours un ouvrage acheté sur quatre, les ventes progressent entre novembre 2018 et octobre 2019 de 1 %. Avec, évidemment, des figures de proue incontournables, comme les célèbres irréductibles Gaulois…

London Book Fair 2018
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
Le cabinet GfK propose un tour d’horizon de la littérature jeunesse, alors que s’approche le Salon du livre de Montreuil, consacré à ce secteur. Avec 83,4 millions d’exemplaires vendus sur la période, c’est plus spécifiquement la bande dessinée jeunesse qui tire le secteur. En effet, 24 % des livres vendus en France sont pour la jeunesse, avec un recul de 1 %, là où la BD jeunesse représente 4 % des ventes, en croissance de 13 %, hors Astérix et 16 % avec.
 
Une comparaison avec le marché adulte montrera un intéressant parallèle. En 2018, avec une progression de 2 % en volume et en chiffre d’affaires par rapport à 2017, les ventes de BD en France représentent 15 % du chiffre d’affaires du marché grand public du livre (hors édition scolaire et professionnelle).

GfK note également que, outre la BD, activités pratiques et éveil sont les moteurs de la croissance du secteur. Le segment coloriages et jeux perdrait en effet 7 %, même s’il représente encore 11 % des ventes. 



 
Les éditeurs jeunesse publient en moyenne 14.000 nouveautés par an, mais c’est pour les fêtes de fin d’années que le gros des ventes s’effectue. Plus de 12 millions d’exemplaires sont écoulés — quand les autres périodes importantes, mars et juillet, représentent 1,8 million (semaine 13) et 1,7 million (semaine 27). 

D’ailleurs, la semaine 51, celle de Noël, a atteint un pic de 4 millions de ventes. Et GfK de souligner que le livre reste le cadeau favori des Français, et les enfants n’y coupent donc pas non plus. Il ne manque cependant que le nombre d'acheteurs de livres dans l'étude : l'an passé, GfK les estimait à 13 millions, le suivi de la tendance aurait été intéressant.

« Ce marché représente près de 84 millions d’exemplaires vendus, et est principalement porté par la Bande-Dessinée Jeunesse » , commente Camille Oriot, consultante Livre GfK.

« Les séries patrimoniales, comme le dernier opus d’Astérix, dynamisent le marché, grâce à des ventes en hausse de +20 %. Cependant, les BD jeunesse non-patrimoniales représentent les 2/3 des exemplaires achetés et affichent également une forte croissance à +14 %. »

Côté palmarès, justement, le Top BD est dominé par Astérix (2 titres aux Ed.Albert René) et les aventures parisiennes de Lucky-Luke signées par Jul (Ed.Lucky Comics). Les meilleures ventes de livres illustrés sont réalisées par La couleur des émotions (Ed.Quatre Fleuves), l’agenda L’atelier de Roxane (Ed.Solar) et un titre de Tchoupi (Ed.Nathan). 

Les ventes de roman Jeunesse sont toujours animées par la saga Harry Potter et la série “Les animaux fantastiques” (Ed.Gallimard Jeunesse), en grand format comme en poche. Les volumes 13 et 1 du Journal d’un dégonflé complètent le podium.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.