Endgame, la série qui peut vous faire gagner 500 000 dollars !!

Fred Ricou - 11.07.2014

Edition - chasse-au-trésor - gallimard - Endgame


Une chasse au trésor, quand on l'organise à la maison, un dimanche après-midi, ça peut être vraiment très drôle, mais peut-être un peu rapide.

Une chasse au trésor, à l'échelle locale, dans un village ou même dans une ville peut laisser place à une journée épatante, un mélange de réflexion, de marche et de bonne humeur.


Maintenant, imaginez une chasse au trésor non pas à l'échelle d'un pays, ni même d'un continent, mais du monde entier ! Ça risque peut-être de prendre quelques années avant de le découvrir…

 

Si l'expérience a déjà eu lieu plusieurs fois dans la littérature « adulte » comme, par exemple, récemment, le livre Les 12 énigmes de Dalmas écrit pas Sam Dalmas et paru en avril 2009 (La chasse s'est arrêtée le 24 juin 2013, date à laquelle « l'inventeur* » s'est fait connaître, récoltant ainsi la coquète somme de 150 000 euros), la littérature jeunesse s'en est rarement emparée…

 

Quoique...

 

En 1979, un album anglais, Masquerade, est paru. L'auteur et illustrateur Kit Williams y racontait avec différentes illustrations oniriques, les aventures d'un lapin apportant un trésor de la lune au soleil (L'album est paru en France la même année chez Gallimard Jeunesse).

 

Un an plus tard en 1980, un jeune américain d'une petite dizaine d'années découvre cet album merveilleux qui le fascine. Et ce qui va complètement bouleverser son imaginaire, cet album est rempli d'indices cachés. Ces indices amènent vers un véritable trésor d'une valeur de £ 40 000 (approximativement 50 000 euros…) et ce trésor est caché quelque part en Angleterre. Le petit James se dit que cette somme pourrait bien l'aider à acheter « des super Legos et des figurines StarWars ». Finalement, il ne trouvera pas le trésor, mais cette idée d'une lecture qui apporte un peu qu'une simple lecture restera au fond de lui… jusqu'à aujourd'hui.

 

 

James Frey est auteur, sous le pseudonyme de Pittacus Lore il signe entre autres la série Numéro quatre (Editions Baam !). Le 9 octobre prochain, chez Gallimard jeunesse, l'auteur propose sa dernière série Endgame – L'appel et pas qu'en France, comme au cinéma, la sortie est mondiale !

 

 

Il y a la Terre. Et il y a Endgame. Douze civilisations ont été choisies il y a des millénaires. Elles représenteront l'humanité et se battront pour son destin quand Endgame arrivera. Aujourd'hui, douze météorites ont frappé la Terre, portant un message à douze Joueurs âgés de 13 à 20 ans. Endgame a commencé. Ils se préparent à Endgame chaque jour depuis leur naissance, dans les traditions et légendes de leurs ancêtres. Dispersés à travers le monde, Kala Mozami la Sumérienne, Chiyoko Takeda la Mu, Sarah Alopay la Cahokienne, Jago Tlaloc l'Olmec et les autres ne se connaissent pas. Ils ne possèdent pas de pouvoirs surnaturels et mènent une vie normale, mais sont secrètement aussi bien entraînés et aussi mortels que les meilleurs guerriers. Ils devront résoudre la Grande Énigme du Salut. Certains sont moins prêts que d'autres, ils seront les premiers à mourir. Seul le gagnant sauvera sa lignée.

Lu comme ça, à brûle-pourpoint, vous pensez évidemment à une sorte d'Hunger Games. On vous rassure, nous y avons pensé également. Mais là où cela devient intéressant, c'est que dans ce texte, il va y avoir quantité d'énigmes qui vont permettre aux lecteurs (très) aventureux de partir à la recherche d'un véritable trésor caché, trois fois rien, à peine 500 000 dollars et ce dans le monde entier.

 

 

Bien entendu, c'est une énorme sortie pour Gallimard, il va y avoir à la rentrée un énorme battage médiatique autour de cette série. Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Tmblr et Google +) vont tous déborder de Endgame, les personnages de la série auront tous un compte à leur nom (nous pensons tendrement à l'avance aux Community Managers qui vont devoir les tenir…). Un jeu vidéo sur mobile essayera de créer une atmosphère pour rendre le texte encore plus crédible. Et pour couronner le tout, la 20th Century Fox vient d'acquérir les droits audiovisuels en vue d'une adaptation au cinéma dont l'auteur en personne est en train d'écrire le scénario !

 

Il y aura également une chaine Youtube avec plus de 200 vidéos au moment de la sortie du livre. La vidéo qui suit est la première (attention il y a peut-être déjà des indices…).

 

 

En bref, une très grosse machine éditoriale mais également multimédia qui va faire parler d'elle dans le monde entier fin 2014 et tout 2015 avec entre le premier tome et le second à la rentrée 2015, justement, trois nouvelles numériques sur l'univers de Endgame.


Alors où ce cache ce trésor ? Pour le moment, et c'est une idée qui nous est personnelle, nous pencherions sévèrement vers une grosse société milliardaire.


En effet, dans cet article, si vous aussi avez l'œil acéré comme nous l'avons, vous avez pu remarquer le mot l'indice Google accolé d'un « + ». Le réseau social de Google… Franchement, qui l'utilise ? De là à penser que Google financerait les 500 000 dollars pour faire venir des personnes dans Google+, il n'y a qu'un pas à faire, non ?

 

À part ça, nous avons la chance d'avoir reçu le roman en exclu, nous allons le dévorer pendant l'été et peut-être trouver les indices avant vous !!! Hahaha !! Comment ? Quoi ? Ha. Bon. On nous souffle dans l'oreillette qu'en fait nous n'avons pas la version complète et qu'il manque justement les énigmes… Bon… alors, on se retrouve en octobre et que le meilleur gagne !!!!

 

 

* « L'inventeur » d'un trésor est tout simplement celui qui, au fil des indices, réussit à le trouver…



Les histoires sans fin