Finalement, une littérature jeunesse diversifiée peut intéresser

Antoine Oury - 19.12.2018

Edition - litterature jeunesse diversite - litterature inclusive - #ReadTheOnePerCent


À Londres, la librairie éphémère d'un éditeur, Knights Of, pourrait bien s'installer et se multiplier au Royaume-Uni et en Irlande, après un succès au-delà de toutes les espérances. La particularité de cette librairie étant qu'elle ne propose que des livres dans lesquels apparaissent des personnages noirs, asiatiques et issus de la diversité.

À l'intérieur de la librairie éphémère de Knights Of (capture d'écran YouTube)


C'est après la publication d'une étude estimant que 1 % seulement des livres jeunesse publiés au Royaume-Uni mettait en scène des personnages noirs, asiatiques et issus d'autres catégories ethniques qu'Aimée Felone et David Stevens, cofondateurs de la maison d'édition Knights Of, ont décidé de réagir. Parce qu'ils font « les choses différemment », ils ont décidé d'ouvrir une librairie éphémère à Brixton, un quartier du sud de Londres.

Après un premier essai remarqué, la boutique a rouvert ses portes à l'occasion des fêtes de Noël : sur les rayonnages, on ne trouve que des livres mettant en scène des personnages variés, symbole de la diversité au Royaume-Uni ou dans le monde, tout simplement.
 

Présenter une vie plurielle


Cela concerne les origines, bien sûr, mais aussi les modes de vie ou le quotidien : certains ouvrages mettent par exemple en scène des personnes handicapées. Et, contrairement à ce que pense l'industrie de l'édition, souvent réticente en regard des parts de marché estimées, de tels ouvrages trouvent leur public.

« C'était nécessaire, on en avait besoin », constate aujourd'hui Aimée Felone, alors que la boutique ne désemplit pas : attirer l'attention sur une production éditoriale plus ouverte au monde et aux différences plait visiblement aux lecteurs. 

La librairie #ReadTheOnePercent, en référence aux résultats de l'étude citée, pourrait désormais essaimer au Royaume-Uni et en Irlande. C'est en tout cas ce que tentent de faire Felone et Stevens avec une levée de fonds de 30.000 £ : les villes de Liverpool, Édimbourg et Birmingham pourraient prochainement accueillir leur propre librairie #ReadTheOnePercent en cas de succès. L'objectif étant de collaborer avec une librairie jeunesse locale pour tenir la boutique éphémère, la librairie de Brixton devenant de son côté permanente.
« Nous avons reçu de nombreux enfants qui entraient et disaient : “Maman, c'est moi, c'est moi !” Chacun de ces moments venait justifier du pourquoi de cette initiative. L'inclusion compte », explique Aimée Felone au Guardian. Au mois d'octobre, pour les 5 jours d'activité, 500 livres ont été vendus. La plus grande difficulté de la librairie, dans ces conditions, est de s'assurer des stocks suffisants, la plupart des livres étant publiés par de petites maisons ou même par des auteurs indépendants.

Pour le moment, la collecte de fonds atteint 18.000 £ sur les 30.000 £ espérées, avec près d'un mois de collecte restant...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.