Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Gallimard jeunesse révèle le nom de la nouvelle gagnante de son grand concours de romans

Fred Ricou - 08.04.2016

Edition - Gallimard jeunesse - boucherie - gagnante


En juin 2013, le résultat tombait : Christelle Dabos gagnait le premier concours de roman jeunesse des éditions Gallimard avec La Passe-Miroir, un extraordinaire premier roman que nous avions adoré.

 

Aujourd'hui, les résultats du deuxième concours viennent de tomber et la nouvelle gagnante (oui, c'est encore une fille…) est Lucie Pierrat-Pajot pour son roman Les Mystères de Larispem.

Larispem 1899 - Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent… Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

Une fois de plus, on a l'impression, rien qu'à la lecture de ce résumé que le jury composé de journalistes, librairies, blogueurs, auteurs, et éditeurs a, à nouveau, voulu privilégier l'originalité. On a tout de suite très envie de le lire…

Lucie Pierrat-Pajot a 30 ans. Elle est professeure-documentaliste dans un collège de l'Yonne. Il y a deux ans, elle avait déjà participé au concours Gallimard et a décidé de tenter sa chance à nouveau, à raison.

Parmi les cinq livres qui ont « marqué son enfance », on y voit, évidemment Harry Potter, mais également L'Histoire sans finde Michael Ende, et l'on ne peut que lui donner raison.

 

Selon Laurent Marsick, jury et chroniqueur culturel à RTL, sur le choix de ce manuscrit : « Quand on limite la lecture à 10 pages par jour pour ne pas finir trop vite cela donne une évidence : Les Mystères de Larispem. Ça ne pouvait être que lui. »

 

Dans le communiqué de presse, Gallimard jeunesse souligne le bilan de la participation et l'on retient que 60% des romans reçus s'inscrivent dans le genre « fantastique ». Que ce sont les 18-35 ans, la tranche majoritaire et qu'il s'agit d'une grosse majorité de femmes, puisqu'elles sont 80% à avoir participé au concours sur les 800 manuscrits reçus.

 

Les Mystères de Larispem est en ventes dans les librairies et en numérique à partir d'aujourd'hui, vendredi 8 avril. 



Les histoires sans fin