Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Georgia, une comédie musique écrite par Timothée de Fombelle

Fred Ricou - 04.11.2016

Edition - georgia - Timothée de Fombelle - comédie musicale


Parce qu'après les romans pour les jeunes lecteurs et les adolescents, après son album réalisé en collaboration avec la jeune illustratrice Eloïse Scherrer, Timothée de Fombelle continu de creuser son sillon dans l'écriture avec une nouveauté qui sort aujourd'hui, une comédie musicale, Georgia !

 


 

C'est un très très beau projet collectif qui vient de naître sous la poétique plume de Timothée de Fombelle. L'auteur de Vango et du Livre de Perle, également homme de théâtre, y raconte les souvenirs d'enfance d'une vedette de la musique en proie au doute. C'est une magnifique histoire remarquablement servie par la lecture de Cécile de France et par les illustrations de Benjamin Chaud.

 

À l'écoute, le remarquable vient également de la qualité impeccable du travail musical de l'ensemble Contraste qui s'est entouré d'artiste comme Alain Chamfort, Pauline Croze, Emily Loiseau, Albin de la Simone, Amandine Bourgeois et beaucoup d'autres. 

 

Un album musical qui est la belle nouveauté de ce mois de novembre et qui est déjà dans la liste des Pépitables du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Seine Saint-Denis.

 


 

Pour l'auteur de cette comédie musicale, même s'il reste dans l'écriture, c'est un tout nouvel exercice qui s'ouvre à lui… : « Je pensais que ce serait un peu la même chose. J'adore écrire des poèmes même si je les planque sous mon lit et que je ne les montre à personne, mais c'est encore autre chose l'écriture de chanson. Un bon poème n'est pas forcément une bonne chanson et réciproquement.  C'est écrire avec un tempo dans la tête, même si la musique n'est pas encore écrite, on là chante de 1000 manières différentes. Il y a aussi des règles de métrique. Dans la première chanson « Des secrets », la première rime c'est « plier en huit » et « instrument de musique », ce n'est pas une rime d'une richesse absolue, mais la chanson permet ce genre de petite licence et s'autorise des petites irrégularités. »

 

Évoqué également avec cet album cd, la possibilité de mettre en chantier un véritable spectacle sur scène. Timothée de Fombelle, en dramaturge et metteur en scène, en rêve : « On y pense, la mise en scène pourrait m'intéresser. La première forme que j'ai faite était écrite comme un spectacle. Il y a une véritable unité de lieu. Même si le projet serait une grosse machinerie, je me sentirais capable de le faire… ».

 

Timothée de Fombelle est aussi ravi de ce travail collectif qui lui rappelle un peu le côté « troupe de théâtre » : « Une troupe polyvalente avec des talents très complémentaire avec en plus cette admiration mutuelle qui fait que l'on fait confiances aux autres. »

 

C'est un très bel objet livre. Dans quelques semaines, il ne sera pas étonnant de le retrouver sous le sapin de Noël, mais l'on est pas obligé d'attendre pour se l'offrir en cadeau… 

 



Les histoires sans fin