Hayao Miyazaki prend sa retraite !

Fred Ricou - 02.09.2013

Edition - Hayao Miyazaki - Diana Wynne Jones - Chateau Ambulant


À la Mostra de Venise et par l'intermédiaire du Président des studios Ghibli, Hayao Miyazaki vient d'annoncer sa retraite. Selon plusieurs sources, il l'avait déjà annoncé à la fin de la réalisation de Princesse Mononoké en… 1997.

 

Le magazine Time aux États-Unis, en 2006, l'avait placé comme l'une des personnalités asiatiques les plus influentes des 60 dernières années.

 

Thomas Schulz detengase @ Flickr

Thomas Schulz detengase @ Flickr

 

Hayao Miyazaki est né en 1941 au Japon, pendant la Seconde Guerre mondiale. Son enfance marquée par la guerre et la bombe atomique d'Hiroshima est certainement l'un des déclencheurs de son œuvre.

 

Grand amateur de littérature japonaise, mais aussi occidentale, Hayao Miyazaki travaillera au début de sa carrière pour les studios Toei sur une version du Chat Botté en 1965. En 1970-71, il participe à l'animation d'un film réalisé par Ikeda Hisroshi, Les joyeux pirates de l'Ile au trésor, adaptation du roman de Stevenson.

 

La même année, il quitte Toei et rejoint les studios A-Pro où il essayera d'obtenir les droits de Fifi Brindacier, mais sans succès. Le réalisateur travaillera entre autres sur Alps no shōjo Heidi, Heidi la petite filles des Alpes et Rupan sansei : Kariosutoro no shiro, Le Château de Cagliostro qui deviendra plus tard, la série Lupin III.

 

Miyazaki restera dans l'adaptation de classique de la littérature, puisqu'un 1982 en coproduction avec la RAI italienne il créera la série Meitantei Hōmuzuplus connue en France sous le nom de Sherlock Holmes. Il ne signera que les six premiers épisodes sur vingt-six, suite à des problèmes avec la descendance de Conan Doyle. Il confiera les suivants à son équipe puisqu'il sera en train de travailler, au même moment, sur l'adaptation de son propre manga Nausicaä et la vallée du vent (1984).

 

C'est grâce à Nausicaä que Miyazaki va créer les studios Ghibli.

En 1988, Miyazaki va travailler sur l'adaptation d'un album jeunesse extrêmement connu au Japon, Mon voisin Totoro. Le personnage deviendra tellement emblématique qu'il sera l'emblème du studio.

 

Petit bond dans le temps, fin 2004 sort au Japon, Le Château ambulant inspiré du roman de Diana Wynne Jones, Howl's Moving Castle, paru en France sous le nom du Château de Hurle (Le Pré aux clercs – 2002 puis Pocket – 2005).

 

Son dernier film, justement présent à la Mostra de Venise, Kaze Tachinu Le vent se lève revient sur la vie d'un ingénieur aéronautique, Jiro Horikoshi qui a réellement existé.

 

 

Amoureux des lettres et des belles images, Miyazaki est un pacifiste écologiste. Même dans les œuvres qu'il adapte, il y a énormément de lui dans ses films d'animation.

 

Lion d'or à Venise en 2005 pour l'ensemble de sa carrière et Oscar du meilleur film animé en 2003 pour Le Voyage de Chihiro, Miyasaki est adulé au Japon comme en Occident.


Nous pouvons espérer que cette annonce de retraite ne sera qu'une annonce et que le réalisateur reviendra superviser, au minimum, ce qu'il se passe dans ses studios…



Les histoires sans fin