« Il était un jour », une nouvelle collection de romans historiques

Fred Ricou - 29.09.2015

Edition - scrinéo - collection - histoire


Scrinéo, la maison d'édition qui n'arrête pas de monter dans le cœur des lecteurs avec beaucoup d'excellents titres (Les Hauts-Conteurs, Les héritiers de l'aube, Nummer, La voie des oracles,…), démarre jeudi 1er octobre une nouvelle collection dirigée par Arthur Ténor « Il était un jour ». 

 

« Il était un jour » est une collection de romans historiques à partir de 10-12 ans, écrits par des auteurs français très reconnus. C'est un peu les « petites histoires » dans la grande histoire ? Les quatre premiers titres de la collection: Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d'État, Quand Toutankhamon devint le pharaon maudit, Quand le panchen-lama fut kidnappé,et Quand la comtesse de Ségur vit brûler Moscou sont écrit respectivement par Yaël Hassan, Béatrice Bottet, Éric Simard,  et Lorris Murail.

 

Arthur Ténor nous avouait il y a un peu plus d'un an et demi qu'il avait trouvé en Scrinéo un partenaire des plus enthousiasmant : « Jean-Paul Arif et son équipe m'ont réellement bluffé par leur dynamisme, leurs ambitions et leur optimisme, à une époque où tant d'entre nous dans la profession se plaignent, grognent et cultivent le pessimisme. Cela donnait vraiment envie d'être l'un des collaborateurs de cette maison qui sait écouter, prendre des risques sur des talents à peine émergents, avoir confiance dans les nouvelles technologies…  et qui réussit ! »

 

On souhaite longue vie à cette collection qui donne envie de découvrir l'Histoire autrement...

 

 

L'affaire Finaly est l'histoire rocambolesque de deux orphelins juifs dont le sort, dans l'immédiate après guerre, va donner lieu à une véritable affaire d'état. A la fin de la guerre, la tante des Enfants Finaly veut récupérer ses neveux orphelins confiés quelques années auparavant à la directrice de la Crèche Municipale de Grenoble. C'est là que l'affaire commence, car mademoiselle Brun décide de faire baptiser les deux petits garçons et refusent de les rendre. S'ensuit une très longue cavale pour les deux enfants, de couvent en couvent, de monastère en monastère, en France, en Suisse, en Espagne. Ils seront cachés, ballottés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années au terme desquelles ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.

 

Quand on est la Comtesse de Ségur, on sait raconter une histoire ! Et particulièrement celle de son enfance, lorsqu'elle était encore Sophie Rostopchine, fille du gouverneur de Moscou, durant l'invasion de Napoléon en Russie en 1812.Alors que l'armée est aux portes de la ville, il lui faut fuir, laisser tout ce qu'elle connaît derrière elle pour échapper au danger. Quitter son père aussi, et voir dans la nuit s'allumer un brasier sans fin, prêt à tout engloutir sur son passage…

Avec au milieu de ce chaos, une énigme latente : est-il possible que son père ait réellement fait brûler Moscou ?

 

Je m'appelle Guendun. Je suis un jeune Tibétain de douze ans. Mon horizon est un mur de trois mètres de haut. Je ne vais pas à l'école. C'est un professeur qui vient à moi… Je suis enfermé dans ce lieu depuis l'âge de six ans. C'est terrible de ne pas pouvoir sortir, de ne pas pouvoir courir au bord des torrents, de ne pas pouvoir patauger dans la boue quand je veux
et avec qui je veux, de ne pas pouvoir jouer avec d'autres enfants. Mais j'y suis obligé… Si je sors dans la rue, ceux qui ont enlevé ma famille pourraient en profiter pour me kidnapper. On m'a casé derrière ces murs pour me protéger. Mais un jour, c'est sûr, je sortirai… Et ce jour est bientôt !
Toutankhamon, environ 15 ans, règne à Thèbes. Lors d'une manoeuvre politique, il a dû abandonner l'ancienne capitale de son père Akhenaton et sa religion, considérée par tout le monde comme « hérétique ». Il essaie de conserver en lui-même cette religion, mais se trouve contraint de faire semblant de retourner aux anciens cultes, ceux d'Amon, ce qu'il fait en traînant les pieds.
Alors que ces intrigues politiques se mettent en place, Toutankhamon est alors victime d'une tentative d'empoisonnement. Grâce à ses alliées, Ankhsenamon, sa femme, et sa nourrice Maya, il va alors tenter de rejoindre l'ancienne capitale, où vivent encore Nefertiti, sa belle-mère, et ses trois dernières filles.


Les histoires sans fin