Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Isadora et le rêve africain, un bel album musical pour lutter contre le Sida

Florent D. - 11.11.2017

Edition - sida artistes - aides solensi - associations chanteurs


Le 1er décembre est toujours, depuis bientôt une trentaine d’année, une date de lutte contre le Sida. Malgré les progrès de la médecine, la maladie est toujours bien présente. L’association Kidz Hush de la chanteuse Siân Pottok ainsi que l’association Sol En Si vont faire paraître à cette date un livre-CD pour aider la cause : Isadora ou le rêve africain.



 

Publié aux éditions La Poule qui pond, Isadora ou le rêve africain, paraîtra le 1er décembre 2017, journée mondiale de lutte contre le SIDA, et les bénéfices seront reversés, via les associations impliquées, à des enfants orphelins du SIDA en Afrique.

 

Aboutissement d’un projet aussi collectif qu’engagé, réunissant sur un même album un vrai métissage d’artistes d’univers variés, allant de la chanson française, du blues, de la comédie musicale à la musique du monde : Aldebert, Guillaume Beaujolais, Mélanie Dahan, Sanseverino, Marc Berthoumieux, Anaïs Delva, Mamani Keita, Nathalie Lermitte, Guillaume Farley, Siân Pottok, Julien Dassin, Arthur Leforestier, Gerald Toto…mais aussi François Morel comme narrateur et Alexandre Gimbel comme illustrateur.

 

L’album Isadora et le rêve africain est né il y a huit ans de l’envie de Siân Pottok de composer un album de chansons pour enfants à but caritatif. Sa rencontre avec Ange Meralli Ballou, professionnelle des droits de l’homme et de l’humanitaire, a été déterminante : ensemble, elles ont décidé de créer une association, Kidz Hush, pour porter le projet. L’idée est devenue plus claire : proposer à une association déjà reconnue dans le milieu humanitaire un livre-album au profit des enfants orphelins du Sida en Afrique.

 

Ce conte musical a pu voir le jour grâce à la rencontre, en avril 2014, de deux associations qui développent des moyens pour aider les familles et les enfants concernées par le Sida. Il a été imaginé, écrit, composé et est interprété par des artistes, des compositeurs, des musiciens, un narrateur et un dessinateur qui ont tous accepté de mettre leurs talents au service de cette cause. La moitié du bénéfice des ventes permettra d’améliorer le quotidien de ces enfants concernés par la maladie. L’autre moitié sera réinvestie dans de futurs projets musicaux, toujours à but caritatif.

 

«Il était assis là, sur le bord du trottoir, tout recroquevillé et sans aucun espoir.

Isadora était des plus émerveillée.

Elle avait devant elle un spectacle enchanté.

Elle n’avait jamais vu dans ses rêves les plus fous, un pareil animal à qui faire des

bisous.

« Pourquoi es-tu si triste ? » demanda-t-elle curieuse,

« Parce que je suis si seul, j’ai l’âme malheureuse »,

« Pourquoi es-tu si seul ? » insista la petite,

« Je n’ai aucun ami, tout le monde prend la fuite »,

« Dis-moi quel est ton nom », elle lui tendit la main.

« Les gens m’appellent le Tamaliovalaiglachien »»

<

>

 
 

Collectif –Isadora et le rêve africain – Editions La Poule qui pond – 9791093853253 – 18€



Les histoires sans fin