Jérôme Noirez condamné pour pédopornographie, Gulfstream retire tous les livres de l'auteur

Fred Ricou - 01.06.2016

Edition - Jérôme Noirez - condamnation - Gulf stream


C'est une bien sordide histoire qui vient secouer le monde de la littérature adolescente française. Jérôme Noirez l'auteur de plusieurs romans aux éditions Gulfstream, Flammarion ou encore Mango a été reconnu coupable de pédopornographie le 28 mai dernier.

 

Nous avons choisi, ici, de ne pas développer l'affaire puisque notre public est composé à la fois d'adulte, mais également de jeunes lecteurs.

L'auteur est condamné à 30 mois de prison, dont 15 mois ferme, de 10 000 euros de dommages et intérêts ainsi que d'une mise à l'épreuve de 5 ans.

 

 

Selon un communiqué envoyé par les éditions Gulfstream, l'éditeur annonce retirer tous les livres de l'auteur du marché :

 

Nous apprenons avec consternation la condamnation de l'un de nos auteurs. Les chefs d'accusations sont graves.

Certains sujets ne peuvent être traités avec nuance, et notre engagement auprès des jeunes lecteurs ne saurait s'accorder avec une demi-mesure sur la position à adopter.

Aussi, nous annonçons officiellement par ce communiqué, et en accord avec notre diffuseur Volumen, l'arrêt de commercialisation de tous les titres de Jérôme Noirez publiés au catalogue de Gulf Stream éditeur.

 

Bérénice Hupel

 

C'est une effroyable actualité et nous avons réfléchi longtemps avant d'en parler. Nous ne reviendrons plus jamais sur le sujet. 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.