L'auteure Judith Kerr célèbre ses 90 ans avec son livre "Creatures"

Lauren Muyumba - 21.06.2013

Edition - Judith Kerr - 90 ans - Celebrates


Le 14 juin 2013, elle a soufflé ses bougies en mémoire de sa naissance quatre-vingt-dix en arrière ans jour pour jour. Pour fêter cet événement, l'auteure tant appréciée au Royaume-Uni et publiée  dans de nombreuses langues étrangères, sort un nouveau livre illustré Judith Kerr's Creatures (Harper Collins Children's Books) qui célèbre à la fois sa vie et son travail d'écriture pour la littérature jeunesse.

 

 

L'écrivaine britannique d'origine allemande Judith Kerr a plus d'une corde à son arc : après avoir été enseignante, scénariste, styliste, peintre elle a travaillé dans le domaine de l'édition puis est devenue auteure et illustratrice pour la jeunesse. Des albums pour enfants, elle en a écrit plus d'une dizaine.

 

Son dynamisme, elle l'a confirmé dans une interview au journal britannique The Telegraph : "Si j'ai énormément travaillé, je m'accorde un jour de repos, mais s'il y a trop d'interruptions, je suis à cran". Effectivement, Judith Kerr n'arrête pas ! Elle fait d'ailleurs partie de la programmation du Festival International du Livre d'Edinburgh 2013, qui aura lieu du 10 au 26 août.

 

En 1968, elle a sorti son premier livre illustré The Tiger Who came to tea et deux ans plus tard Mog the Forgetful Cat, deux livres cultes de sa carrière d'écrivain. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle aime bien les chats ! Elle a écrit plusieurs livres avec son héros, le félin Mog. En France, Le chat volant (1983), Un chat très très courageux (1981) et Le Chat père Noël (1978) sont parus aux éditions Deux Coqs d'Or.

 

L'Ecole des Loisirs a publié Ici Londres (1991), et Quand Hitler s'empara du lapin rose (1987) qui traitent tous deux du régime hitlérien et du nazisme à travers l'histoire d'une jeune fille. Des récits qui ne sont pas étrangers à sa propre histoire. A 90 ans, Judith Kerr a du vécu, et en a déjà dévoilé une partie dans une série de trois romans semi-autobiographiques dont font partie ces titres. On peut lire à travers les lignes le récit de sa jeunesse : une enfance exilée et une adolescence passée en Angleterre durant la Seconde Guerre Mondiale. 

 

On se donne rendez-vous dans 90 ans ?



Les histoires sans fin