Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'eau vive, le seul album de Guy Béart adapté de ses chansons

Fred Ricou - 17.09.2015

Edition - Guy Béart - chanson française - adaptation


Guy Béart est décédé hier, mercredi, des suites d'une crise cardiaque à l'âge de 85 ans. Le chanteur a commencé sa carrière en 1954. C'est en 1958 qu'il compose l'une de ses chansons les plus connues et appréciés du grand public L'eau vive qui sera apprise pendant des décennies aux écoliers.

 

En 1994, l'Académie française le distingue de la grande médaille de la chanson française pour toute sa carrière.

 

En janvier dernier, il a donné son dernier concert seulement accompagné de trois musiciens, celui-ci a duré quatre heures.

 

 Cliquer sur l'image pour découvrir le travail de l'illustratrice

 

Seule L'eau vive a été adaptée en album jeunesse. Il est paru en septembre 2012 dans la collection Tralalère pour les éditions Casterman, les illustrations ont été réalisées par Alexandra Pettrachi.

 

 

Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive
Elle court comme un ruisseau, que les enfants poursuivent
Courez, courez vite si vous le pouvez
Jamais, jamais vous ne la rattraperez

Lorsque chantent les pipeaux, lorsque danse l'eau vive
Elle mène mes troupeaux, au pays des olives
Venez, venez, mes chevreaux, mes agnelets
Dans le laurier, le thym et le serpolet

Un jour que, sous les roseaux, sommeillait mon eau vive
Vinrent les gars du hameau pour l'emmener captive


Fermez, fermez votre cage à double clé
Entre vos doigts, l'eau vive s'envolera

Comme les petits bateaux, emportés par l'eau vive
Dans ses yeux les jouvenceaux voguent à la dérive
Voguez, voguez demain vous accosterez
L'eau vive n'est pas encore à marier

Pourtant un matin nouveau à l'aube, mon eau vive
Viendra battre son trousseau, aux cailloux de la rive
Pleurez, pleurez, si je demeure esseulé
Le ruisselet, au large, s'en est allé.

 


Les histoires sans fin