medias

L'homme, la vie, les explorateurs, les Amériques : Il était une fois sur YouTube

Nicolas Gary - 14.08.2018

Edition - Albert Barillé séries - Maestro Il était une fois - Il était une fois Youtube


Les multiples aventures déclinées à travers les séries « Il était une fois... » ont enchanté les plus jeunes : en 1978, sort sur les petits écrans un dessin animé consacré à l’histoire de l’Homme. Pédagogique et ludique, cette première expérience aboutira à bien d’autres déclinaisons : la vie, l’espace, les explorateurs, la Terre, les découvreurs.

 


 

 

Relancée en mars 2017 sur France 4, les épisodes de Il était une fois la vie restent toujours aussi vivants. La version restaurée et diffusée donnait aussi l’occasion de se replonger dans un dessin animé, certes daté de par son graphisme, mais toujours aussi moderne. Que ce soit dans l’intention ou dans le contenu, rarement une pareille série avait marqué les esprits. 

 

Ce que l’on sait peut-être moins, c’est que l’intégralité des épisodes de différentes séries sont disponibles sur YouTube, en toute légalité, à travers la chaîne Il était une fois. Il s’agit des versions non restaurées, évidemment, les nouvelles sont en vente (2,49 € l’épisode ou 21,99 € la saison intégrale).

 

Il était une fois... le parfait cocktail
divertissement/ pédagogie d'Albert Barillé

 

Replongeons-nous immédiatement, et avec délectation dans l’ouverture de Il était une fois l’Homme, accompagnée de la Toccata et fugue en ré mineur de Bach. 

 


 

À raison de 27 épisodes de 25 minutes, cela posera une alternative intelligente aux journées pluvieuses que l’on pourrait rencontrer en cette fin d’été...

 

Il était une fois l’Homme : « L'Histoire de la Terre et de l'Humanité, du Big Bang jusqu'au 20ème siècle. L’aventure suit celle d'une famille ordinaire, traversant d'épisode en épisode la préhistoire, les premiers empires, l'histoire contemporaine, avant d'atteindre le futur. »

 

Il était une fois la vie : « Que d'aventures avant que ne soit constituée la première cellule ! Activer les enzymes, déjouer les virus et gérer les interventions des policiers du corps, telle est la lourde responsabilité de Maestro. »

 

Il était une fois les explorateurs : « Les "explorateurs" nous emportent vers des terres, des horizons inconnus. Ils nous démontrent comment nous nous sommes familiarisés avec notre planète qui était il y a encore quelques siècles une terre inconnue. »

 

Il était une fois les Amériques : « L’histoire de ce vaste continent : les différentes étapes qui ont parfois déchiré, parfois rassemblé les peuples de cette terre, des anciens chasseurs, en passant par les Incas jusqu'aux premiers colons venus d'Europe. »


Pour Il était une fois l'espace, seul le premier épisode est proposé, ainsi que cette présentation réunissant différents extraits : 
 


 

La société Procidis, du nom du studio d’animation qu’avait fondé Albert Barillé, pouvait s’enorgueillir d’une réelle longévité : la diffusion des épisodes sur France 4 avait draîné 600.000 téléspectateurs sur le créneau de diffusion. Et les épisodes se retrouvent d’ailleurs un peu partout en Europe, y compris en Russie. 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.