L'illustrateur anglais Erik Blegvad décède à l'âge de 90 ans

Fred Ricou - 12.02.2014

Edition - décés - Erik Blegvald - anglais


C'est le 14 janvier dernier que l'illustrateur anglais Erik Blegvad est mort à l'âge à de 90 ans. C'est son fils, Peter qui l'a annoncé aujourd'hui.


Né à Copenhague, au Danemark, Blegvad a étudié à l'École des arts et métiers de Copenhague et a commencé à travailler comme illustrateur commercial, en France, à Paris.



 

Son premier livre jeunesse illustré est L'histoire de la paix et de la guerre par Tom Galt en 1953.


En soixante ans de carrière, l'illustrateur a travaillé sur plus d'une centaine de couvertures de livres jeunesse.


L'illustrateur était très connu au Royaume-Uni et a illustré entre autres The Magic Bed Knob, or How to Become a Witch in Ten Easy Lessons (« Le Pied de lit magique, ou Comment devenir une sorcière aisément en dix leçons ») en 1943, de Mary Norton (l'auteure anglaise de la série Les Chapardeurs (The Borrowers))

 

 

En 1978, il reçoit pour This Little Pig-a-Wig and Other Rhymes About Pigs le titre de meilleur ouvrage jeunesse illustré de l'année.


En France, les œuvres de l'illustrateur ont surtout été éditées par Gallimard jeunesse. Son premier, Un Ours en hiver est paru en 1985.

 

 

 

 

Paru pour la première fois dans l'hexagone en 1993, La véritable histoire des trois petits cochons a été cinq fois rééditée dans la collection Folio Cadet.

 





Son dernier livre en français Vive, vite chère Marie !, de Niels Mogens Bodecker, un conte drolatique au ton absurde, est paru en avril 2013 aux éditions Autrement, il en également fait la préface.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.