La websérie Sunshine débarque chez Black Moon...

Fred Ricou - 10.02.2016

Edition - fantôme - adaptation - websérie


Il y a presque un an, jour pour jour, nous avions écrit un article sur le producteur de cinéma Harvey Weinstein qui s'était lancé, dans sa maison d'édition, pour trouver le « futur grand succès young adult de ces cinq prochaines années ».

 

Son associé à l'époque, David Steinberg, est tombé sur « The Haunting of Sunshine Girl », une websérie « phénomène », un simili documentaire qui raconte en 653 épisodes de deux minutes chacun la vie de Sunshine dans sa maison qui semble hantée.

 

David Steinberg en tombe totalement amoureux et propose à la jeune créatrice Paige Mckenzie d'en faire une série de romans.

 

L'accueil critique est mitigé, plusieurs lecteurs y trouvent trop de ressemblance avec d'autres romans pour adolescents tandis que d'autres sont fascinés par les personnages et le frisson qu'engendre l'histoire.

 

En mars 2015, il a été annoncé que la websérie adaptée en roman allait se faire readapter, mais cette fois-ci en série pour la télévision avec Paige Mckenzie en vedette.

Il y a un an, nous terminions notre article par « nous ne savons pas si un éditeur français a acheté les droits, ce qui devrait déjà donner une bonne indication pour savoir si le producteur / éditeur américain est sur le chemin du succès éditorial, ou pas… ».

 

 

Et c'est donc là que nous faisons un petit retour en France. Jeudi 11 février paraît Sunshine aux Hachette Romans dans la collection Black Moon. Si le roman fonctionne ailleurs qu'aux États-Unis, il se pourrait bien qu'Harvey Weinstein gagne son pari. L'an dernier plusieurs éditeurs américains manifestaient leurs doutes : « Chaque éditeur aime à annoncer qu'ils ont le nouvel Harry Potter ou encore, le livre qui détrônera Nos étoiles contraires. Le problème c'est que Weinstein Books n'a jamais eu aucun livre qui a fonctionné. »

 

L'univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate.Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l'autre bout des États-Unis, dans une maison qu'elle choisit sur Internet.
Sunshine constate que rien n'est à son goût : la maison est décrépie, l'intérieur est moche et sombre.
Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l'air, l'humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence.
La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l'étage. Bizarrement, sa mère n'entend rien.
Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée.
Bientôt Sunshine découvre qu'il s'agit de l'esprit d'une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s'habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique...
Au cours d'une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains.
De l'eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n'y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles.
Kate semble enfin reconnaître qu'il se passe des choses bizarres dans cette maison.
Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…

 

Ci-dessous la bande-annonce américaine du livre : 

 



Les histoires sans fin