medias

Le Muscadier : pour une édition jeunesse engagée

Fred Ricou - 22.02.2018

Edition - éditions Muscadier livres - livres édition jeunesse


Depuis 5 ans, une petite maison d’édition « épicée », le Muscadier vient se placer dans la tranche des livres jeunesse dits « engagés ». Très loin de l’Épouvanteur, des Chevaliers d’Antarès, ou encore du Journal d’un dégonflé, les romans du Muscadier parlent avant tout de la vie de tous les jours sur des sujets extrêmement sérieux. Nous avons rencontré Bruno Courtet, son fondateur et directeur éditorial.

 
Editions Muscadier
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Le Muscadier, c’est l’arbre à muscade. D’ailleurs beaucoup d’éditeurs ont choisi un nom d’arbre, comme L’Olivier, Le Pommier. C’est aussi une épice que Bruno Courtet adore, mais qui, il l’avoue, fait un peu délirer si l’on en abuse. Le nom est choisi dans la véritable optique que les livres puissent épicer le quotidien. Et comme l’éditeur habite depuis quelques mois à la Réunion, il y a beaucoup de muscadiers… 

 

La maison d’édition date de 2012 et a commencer à faire de la jeunesse depuis 2013. Après avoir commencé avec la collection « Place du Marché », le Muscadier embraye avec « Rester vivant » (dirigée par Christophe Léon) qui elle, en deux ans, a publié 19 titres. Avec à la fois des premiers romans, mais aussi des auteurs qui ont l’expérience de la littérature ado, la collection grandit.

Comme le dit Bruno Courtet : « Que ce soit Cathy Ytak, Gilles Abier, Jean-Luc Luciani, Yves-Marie Clément ou encore Hervé Mestron, ce sont des auteurs qui ont eu pas mal de prix dans d’autres vies et ils viennent écrire des choses pour nous. » La maison s’enorgueillit de « faire réfléchir les ados sur le monde qui les entoure. »

 

Le sous-titre du Muscadier : « Les livres des ados non formatés ». Qu’est-ce que cela veut bien pouvoir dire ? Est-ce les ados ou est-ce les livres qui sont « non formatés ? »
 

« Nos livres essayent de les sortir un peu de ce qu’on leur dit un peu partout, à la télévision… Tous les livres traitent de thématiques comme le racisme, l’esclavagisme moderne, la décroissance, la cause animale, beaucoup d’écologie, des réseaux sociaux, et quelques sujets plus pointus comme la prostitution en Asie du Sud-est. » Les sujets ne sont pas simples, les auteurs sont donc assez talentueux pour trouver à chaque fois le mot juste et la bonne histoire pour faire passer les bonnes idées.

 

Beaucoup de roman de genre paraissent tous les jours en littérature jeunesse, le Muscadier jusque-là y avait échappé et pourtant : « On vient de sortir un roman d’anticipation, post-apocalyptique, “Emma” de Tess Corsac. C’est tout nouveau pour nous, l’auteure a 19 ans, et quand elle nous a envoyé son manuscrit nous avons tous flashé dessus, les jeunes et les moins jeunes. Elle a son univers, elle est étudiante en médecine.

Elle a créé une histoire incroyable où elle pose des questions sur, justement, ce que les jeunes se posent aujourd’hui : Qu’est-ce que signifie être humain ? Qu’est-ce que l’humanité ? Qu’est-ce que devenir adulte aujourd’hui ? C’est un peu à part dans nos publications
 ». Tellement emballé, l’éditeur l’affirme : « Si cela fonctionne bien, on envisagera un tome 2. »

 

Une édition jeunesse « engagée » donc, où les libraires et le public s’y retrouvent, même si les sujets exploités sont moins « abordables » que ce que l’on peut trouver d’habitude dans les rayons : « Nous avons des retours très positifs des professionnels et cela nous fait plaisir. On détonne un peu dans le paysage éditorial, même s’il existe d’autres éditeurs engagés comme “Talents hauts” ou comme “La ville brûle”.

Nous avons cette spécificité-là et les libraires commencent à bien nous connaître. C’est un gros travail de fond qui demande beaucoup de temps, d’investissement, mais l’on commence à atteindre une petite notoriété qui commence à bien fonctionner et l’on espère que tout cela va décoller
. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.