Le premier Harry Potter vendu à 176 000 euros !

Lauren Muyumba - 22.05.2013

Edition - Harry Potter - Sorcier - J.K Rowling


Harry Potter à l'école des sorciers a été le livre qui s'est vendu le plus cher lors d'une vente aux enchères. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance : 51 autres livres ont été vendus, pour un total d'un demi-million d'euros. L'évènement a eu lieu mardi 21 mai 2013, chez Sotheby, la maison d'édition londonienne qui publia en 1997 cette édition originale d'Harry Potter.

 

 

 

176 000 euros, ce fut la dernière somme proposée juste avant que ne retentisse le bruit du coup de marteau annonçant que l'une des premières versions d'Harry Potter était « adjugée, vendue ! ». Cette vente était une action caritative réalisée au bénéfice de l'English Pen, un réseau littéraire qui défend la liberté d'expression des auteurs du monde entier.

 

Le livre est un petit trésor de sorcellerie car on y trouve à l'intérieur des annotations écrites par l'auteure J.K Rowling, en plus des 22 illustrations qu'elle a dessiné de sa propre plume ! Parmi les notes, on trouve celles sur l'ébauche du roman, ou encore les règles du Quidditch en cours d'élaboration. Un retour en arrière, mais une histoire bien vivante entre les pages, celle de la naissance d'un héros qui deviendra un grand sorcier.

 

D'un coup de baguette magique, cette ancienne édition d'Harry Potter semble sortir de la poussière. Le livre n'est pas si vieux puisque il a à peine plus de 15 ans. Et il a au contraire gagné en préciosité au fil des années !

 

Parmi les autres livres qui étaient à la merci de celle ou celui, collectionneur ou simple amoureux de littérature, qui était prêt à mettre le prix, il y avait aussi L'odyssée de Pi de Yann Martel. C'est un autre livre pour enfant, plein de magie et d'animaux, qui transporte le lecteur dans une barque au milieu de l'océan, avec un petit garçon.

 

Mais qui est donc l'heureux acheteur d'Harry Potter ? Apparemment il a préféré garder le secret, comme s'il se retirait sous sa cape d'invisibilité pour ne pas être vu : cette édition originale du premier tome a été achetée par une personne qui contacta la maison d'édition Sotheby, de façon anonyme. Mystère, mystère…



Les histoires sans fin