Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Secours populaire appelle les libraires à l'aide pour récolter des livres

Victor De Sepausy - 30.09.2017

Edition - offrir livre enfants - lecture libraires clients - secours populaire enfants


Le Secours populaire français, organise une opération du 17 octobre au 20 novembre dans les librairies. Donnez à Lire sera une initiative solidaire, qui vise à offrir des livres jeunesse aux enfants et adolescents qui en sont privés. Le label Librairies indépendantes s’est associé à cette initiative.



 

 

Le 17 octobre sera la Journée mondiale du refus de la misère, et le 20 octobre, celle des Droits de l’enfant. Donnez à Lire s’inscrit donc dans cette période, pour inciter les clients des librairies à offrir des livres. 

 

Lors d’un passage en librairie, il suffira d’acheter un ouvrage et de le remettre à leur libraire. Ce livre sera offert à un enfant ou un adolescent accompagné toute l’année par les équipes du Secours populaire et participera au travail de sensibilisation mené par l’association dans le cadre de son mouvement copain du Monde. 

 

Donner à lire, Donnez à lire, Donnons à lire
 

« Nous entendons dire régulièrement que les jeunes ne lisent pas, ou plus. Mais avant de déplorer quoi que ce soit, ne serait-il pas plus juste de s’inquiéter du fait que trop d’enfants et d’adolescents aient un accès limité au livre et n’en possèdent pas eux-mêmes ?

La pratique de la lecture a cette vertu de renforcer la capacité à utiliser un vocabulaire riche et adapté, et nous savons que ne pas avoir les mots pour s’exprimer et décrypter la société est un facteur d’inégalité, voire de crispation sociale. 


Dans nos librairies nous voyons des enfants lecteurs, nous savons que bien souvent pour que la rencontre ait lieu entre un enfant et un livre, il faut qu’il y ait une proposition. Car maintes enquêtes le montrent : les Français lecteurs ont eu un contexte familial favorable, c’est-à-dire des livres à la maison et une place naturelle accordée à la lecture. 
 

Lire un album à voix haute à un enfant créé toujours un moment d’échange et de partage, l’occasion d’éprouver ce que le papier, les mots et l’image peuvent avoir de magique et de rassurant, car la phrase imprimée ne varie pas. Un livre ouvert est une promesse de libération de l’imagination et de compréhension du monde dont nous ne pouvons que souhaiter que chaque enfant puisse bénéficier. » 



 

Dans les faits, c’est assez simple : les libraires doivent être en relation avec chaque fédération départementale du Secours populaire, avant le 9 octobre. Le délai est très serré, mais le Syndicat de la librairie française n’a communiqué l’information que récemment. 

 

La plateforme Prisme s’est associée à l’opération et sera l’interlocuteur pour les libraires qui choisiront malgré tout d’être partenaires. Il sera donc possible de faire les retours de livres achetés par les clients à une adresse spécifique, pour cette opération. Prisme regroupe les colis sur palette pendant la durée de l’opération, ce qui permet au Secours populaire de récupérer les livres avant le 13 décembre.  
 

Les détails de l’opération sont présentés à cette adresse, pour comprendre le mode de fonctionnement de son implication en tant que libraire, dans ce cadre.

 



Les histoires sans fin