Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Top 5 de... Stéphane Tamaillon

Fred Ricou - 19.04.2013

Edition - Stéphane Tamaillon - lectures - auteur


Le vendredi est comme son nom l'indique avant le week-end. Bien entendu toute l'année nous vous

donnons des conseils de bonne lecture pour vos fins de semaine, mais à partir d'aujourd'hui, nous allons demander aux auteurs que vous appréciez, leur choix de lectures.

 

Cette semaine nous avons demandé son Top 5 à Stéphane Tamaillon. 

 

 

DRACULA de Bram Stoker

 

Un de mes livres de chevet. S'il n'a pas inventé le vampire, créature apparue dès l'antiquité, Bram Stoker a su construire un personnage qui a influencé des générations d'amateur de fantastique. Passionnant sur le fond, « Dracula » l'est également dans sa forme, qui alterne courriers et extraits de journaux intimes rédigés par les protagonistes de l'histoire. Adolescent, l'ouvrage m'avait arraché quelques frissons. Nous sommes bien loin de l'image romantique du vampire de la bit-lit contemporaine.

 

 

 

 

LES CONQUÉRANTS DE L'IMPOSSIBLE : CELUI QUI REVENAIT DE LOIN de Philippe Ebly

 

J'ai choisi celui-ci, mais cela aurait pu être un autre roman de cette série, qu'enfant, je dévorais. De l'aventure, du surnaturel, des voyages dans le temps, des martiens et, dans celui-ci, le thème de l'hibernation, avec un chevalier du XIIe siècle retrouvé congelé dans un lac d'azote liquide. Un vrai bonheur de lecture et, pour moi, une madeleine de Proust qui me ramène à mes dix ans.

 

 

 

 

 

CHRONIQUES MARTIENNES de Ray Bradbury

 

Des nouvelles sur un même thème : l'arrivée des hommes sur Mars et la découverte de la civilisation martienne. Bien que différente, chaque histoire suit chronologiquement la suivante. L'écriture est simple et efficace, les personnages bien campés, qu'ils soient humains ou martiens. Un chef-d'œuvre de la science-fiction à consommer sans modération.

 

 

 

 

 

 

LA VOIX DU COUTEAU (T1 du cycle Le chaos en marche) de Patrick Ness

 

Sur, Nouveau Monde,  une planète autrefois colonisée par les hommes, chacun peut entendre les pensées des autres êtres vivants. Celles-ci forment un vacarme permanent nommé « le bruit ». Un jour, Todd, treize ans, rencontre une jeune fille dont n'émane aucun « bruit ». Une belle ode à la différence et une critique virulente du fanatisme religieux. L'écriture peut sembler déroutante au début, puisque Todd emploie un vocabulaire susceptible de décomplexer les lecteurs fâchés avec l'orthographe.

 

 

 

BLOODSILVER de Wayne Barrow (pseudonyme derrière lequel se cachent Xavier Mauméjean et Johan Heliot)

 

Après Dracula, encore des vampires. Le récit prend la forme d'un western avec une version revisitée de la conquête de l'Ouest. Nous suivons la progression du convoi des Brookes, ces créatures au look tout droit tiré d'un film de Sergio Léone et qui ne redoutent que l'argent. Minerai qu'ils s'appliquent à récupérer. La ruée vers l'argent remplace ici la ruée vers l'or. L'écriture, élégante et fluide, tisse un habile canevas où se mêlent fantastique et réalité historique.

 

 

 

 

 

 

Stéphane Tamaillon est né en 1970. Il a suivi des études d'histoire et est aujourd'hui écrivain et enseignant. Il est l'auteur de plusieurs romans, dont la série des enquêtes d'Hector Krine. Son dernier roman est plus proche de la science-fiction : N.H (Oskar Editions).

 

 



Les histoires sans fin