Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

"Les Fourmis" de Bernard Werber s'offrent une nouvelle jeunesse

Fred Ricou - 07.10.2013

Edition - Fourmis - Bernard Werber - Poche


Il y a 20 ans paraissait le premier tome d'une des plus importantes séries françaises. Objet littéraire Non Identifié, Les Fourmis de Bernard Werber s'offraient le monde avec 15 millions d'exemplaires vendus et traduit dans plus de 35 langues.


Au début, ce n'était pas de la littérature pour adolescents, mais rapidement les ados se sont emparés des petites bêtes (rien à voir avec Antoon Krings…) et le lectorat s'est ouvert de plus en plus…

 

Depuis quelque jours et pour fêter ce 20e anniversaire, les éditions du Livre de Poche jeunesse se sont accaparées la série pour là relancer dans leur collection.

 

 

Nous étions, ce week-end, en même temps que Bernard Werber au Salon Lire en Poche à Gradignan et nous en avons profité pour lui demander en deux petites questions si cette nouvelle visibilité lui ouvrait un nouveau public et comment, lui, allait se confronter à des lecteurs, officiellement, un peu plus jeunes :

 

 

 

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre. À sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infraterrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspens et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis !



Les histoires sans fin