Les petites peurs des enfants, les réponses d'une psychothérapeute...

Fred Ricou - 21.09.2015

Edition - maternelles - auzou - peur


La rentrée scolaire c'était il y a trois semaines. Les parents, pour que tout se passe bien pour les plus jeunes enfants, ont essayé de les mettre dans les meilleures conditions possible. Déjà depuis plusieurs jours, ils étaient couchés plus tôt. Ils étaient préparés : "Tu sais, tu vas changer de maîtresse, ça va bien se passer, elle va être super gentille, etc. "

Les parents les ont rassurés comme ils peuvent.


La peur de la rentrée scolaire, c'est, pour la plupart du temps, passager. Et le mardi, vers 10h, c'était déjà quasiment oublié.

 

Mais il y a d'autres peurs, plus ancrées, qui vont rester au plus profond des plus jeunes et ces peurs-là, s'il n'y a pas de dialogue avec un parent, cela risque de poser des problèmes plus tard...

 

Il y a quelques jours, nous avons reçu un bel album aux éditions Auzou, qui s'appelle 15 Histoires qui font peur pour ne plus avoir peur. Comme son nom l'indique, il y a donc 15 histoires à la suite et chacune va traiter d'une peur différente que peuvent avoir les enfants : la peur du noir, la peur des cauchemars (qui va souvent de pair avec la première...), la peur du vide, la peur de la mort, mais aussi parfois des peurs qui peuvent sembler plus légères comme La peur du déménagement, La peur des moqueries, la peur de perdre son doudou... Toutes ses peurs qui peuvent gâcher un peu une petite vie qui démarre.

 

Cet album est donc extrêmement bien réalisé, les histoires sont écrites par trois auteurs (Céline Potard, Anouk Bloch-Henry, Quitterie Simon), et par cinq illustrateurs (Bérengère Delaporte, Magali Clavelet, Ewen Blain,...). Il est également revu par une psychothérapeute de la famille que les internautes connaissent peut-être parce qu'elle vient souvent sur le plateau de l'émission Les Maternelles sur France 5, Geneviève Djénati.

 

Après chaque histoire, où un petit garçon ou une petite fille va être confronté à une peur, qu'il va donc surmonter, Geneviève Djénati va proposer ses conseils dans une partie réservée aux parents sur tel ou tel sujet.

 

Par exemple si l'on prend La peur d'aller se coucher, la psychothérapeute conseille d'éviter les stimuli trop excitants, les jeux vidéos, le sport sont à éviter avant d'aller rejoindre son lit. On peut raconter des histoires et l'enfant va poser un ou deux questions par la suite, mais c'est tout. Etc,.. Plein de bons conseils, pour que tout aille bien par la suite et que la peur s'en aille comme elle est arrivée…

 

Regardez l'émission Les Maternelles (France 5) :

 



Les histoires sans fin