Michael Grant, l'auteur de Gone et de BZRK conseille sur l'écriture

Fred Ricou - 03.04.2013

Edition


Michael Grant, l'auteur des best-sellers Gone (PKJ) et BZRK (Gallimard jeunesse) a donné quelques astuces en ce qui concerne l'écriture et le succès et le résultat est assez étonnant…

 

 

Parfois, l'on me demande : « Monsieur Grant, vous avez écrit la série Gone et la série BZRK, dites-moi, en tant qu'expert, comment puis-je devenir un auteur à succès de romans pour jeunes adultes ?"


Je leur réponds : « Mec, je n'en ai pas la moindre idée ! » « C'est une réponse très compliquée. Parce que ce que je fais et comment vous, vous le faites, peut avoir très peu de rapport en commun. »

 

[…]

 

« J'ai commencé comme un gosse à lire beaucoup de bandes dessinées et de science-fiction. Plus tard, j'ai regardé beaucoup de films et beaucoup de science-fiction et de fantastique à la télévision. Puis j'ai abandonné le lycée et je suis allé travailler dans un magasin de jouets. Ensuite, j'ai fréquenté l'université. Puis j'ai abandonné l'université et j'ai passé une dizaine d'années à m'ennuyer à faire des emplois sans avenir. J'ai n'ai pris  aucun cours d'écriture, assisté à zéro séminaire, et lu aucun livre sur l'écriture. »

 

[…]

 

« OK, voici le conseil sérieux pour les écrivains en herbe : Cher Aspirant-auteur, si vous voulez écrire, écrivez ! Je ne peux pas vous aider. Peut-être que quelqu'un d'autre le peut, qui sait ? Les écrivains offrent souvent des conseils utiles, et j'ai fait de même dans les moments de faiblesse, mais ici, c'est la vérité que je vois du petit bout de ma lorgnette : vous pouvez venir avec des histoires ou vous ne pouvez pas. Soit, vous avez de l'ambition et de l'éthique pour travailler, pour vous asseoir là et taper pendant des mois ou pas.

 

[…]

 

Il n'y a pas de raccourci. C'est difficile, et c'est une bonne chose que ce le soit parce qu'essayer et échouer, essayer encore, apprendre comment fonctionne votre esprit, comprendre le potentiel et les limites de votre propre talent, l'acquisition de petits trucs du métier, la construction de votre confiance en vous par votre propre réussite, c'est ça la solution. C'est comme ça que vous devez écrire des romans Y.A  ou toute autre chose. La longue route, c'est ça le raccourci. »

 

Voilà, je crois que c'est clair !

 

 

Retrouvez tous les propos de Michael Grant (en anglais) en cliquant sur l'adresse ci-dessous.

 



Les histoires sans fin