Nuit Miyazaki au Cinéma Le Max Linder

Fred Ricou - 10.04.2015

Edition - miyazaki - animation - Sherlock Holmes


Quatrième et dernière nuit Miyazaki au cinéma parisien Le Max Linder Panorama. Le 25 avril prochain de 23h30 et jusqu'au lendemain 8h, c'est la fin d'un cycle commencé il y a trois ans.

 

Si les très grands succès du maître japonais sont déjà passés, c'est une bonne occasion de parfaire sa culture avec les premières œuvres de celui qui a révolutionné le genre dans les années 80

 

 

La soirée commence avec Le Château de Cagliostro (sorti en 1979) plus connu en France par sa série dérivée Lupin III ou Edgard, le détective cambrioleur.C'est le premier long métrage de Miyazaki, il reprend les personnages créés une année avant. Edgar est présenté comme le petit fils d'Arsène Lupin, le personnage fétiche de Maurice Lupin.

 

Vient par la suite, Porco Rosso, l'un des premiers chefs-d'œuvre du réalisateur. Une histoire qui se passe quelque part en Italie, ou Marco, l'aventurier solitaire, vient en aide aux personnes en difficulté. Porco Rosso est un homme à la tête de cochon et l'on peut déjà voir dans ce film les thématiques qui lui tiennent à cœur, les avions et l'absurdité de la guerre, thème que l'on retrouvera dans son dernier film Le vent se lève. Dans Porco Ross, le doublage du héros est assuré par Jean Réno, ce qui a certainement joué une grande part de popularité dans ce film d'animation en France.

 

La nuit se finira avec une coproduction Italo-Japonaise, plusieurs épisodes de Sherlock Holmes. Cette série raconte les aventures d'un Sherlock Holmes sous les traits d'un renard. Une série qui a eu un immense succès en France et toute personne entre 35 et 40 ans peut chanter le générique par cœur…

 

C'est véritablement une nuit à ne pas rater, il faut donc se dépêcher de réserver, les trois autres évènements étaient pleins à craquer.

 


Sherlock Holmes (generique) par Settlersman



Les histoires sans fin