medias

Pierre et le loup, ou Prokofiev changé en soft power par Emmanuel Macron

Victor De Sepausy - 01.03.2018

Edition - Pierre loup Prokofiev - Emmanuel Macron culture - soft power Elysée


En instaurant les jeudis de l’Élysée, le président Emmanuel Macron, à l’initiative de son épouse Brigitte, a choisi de mettre la culture à l’honneur. Rappelant que le Palais n’avait pas accueilli beaucoup de concerts depuis la présence du Général de Gaulle, le couple présidentiel instaure la tradition.

 



 

Le 55 rue du Fauboug Saint Honoré fera la part belle à Prokofiev, et plus spécifiquement au conte musical Pierre et le Loup. On apprend d’ailleurs que le président se prêtera au jeu : il sera le récitant du conte, cette voix off (ici celle de Gérard Philippe).

 

 


Le conte du compositeur russe fut réalisé en 1936, pour répondre à la volonté de Natalia Saz, alors directrice du Théâtre central pour enfants de Moscou. Elle avait demandé qu’on lui offre une pièce permettant aux plus jeunes de découvrir les sons des instruments et de se familiariser. Une entreprise pédagogique, donc, qui débuta le 2 mai 1936 avec la première représentation. 

 

Selon le porte-parole de l’Élysée, cité par l’AFP, Emmanuel Macron recevra donc ce 1er mars « le personnel de l’Élysée et leurs enfants ainsi que des enfants de milieux défavorisés qui n’ont pas l’occasion d’aller voir des spectacles ou d’avoir accès à la culture de manière aussi simple que d’autres ». 

 

Emmanuel Macron : “Notre société a besoin d’émancipation”


Et de mettre en avant la volonté du président de partager un « esprit de transmission de la culture [pour lequel] le président prend toute sa part ». Car en incarnant le récitant, Emmanuel Macron joue en effet du soft power, une notion qui participe elle aussi de la métamorphose que doit connaître la France. 

 

En effet, tout « ne se résume pas à la réforme structurelle, nécessaire, indispensable d’un grand service public, comme nous sommes en train de le faire pour la SNCF », a poursuivi Benjamin Griveaux. Le soft power intervient dans « la bataille culturelle ». Et faire le récitant serait donc « parfaitement [l] a place [d’Emmanuel Macron]. Chacun peut s’en réjouir ».  

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.