Portrait du Young adult, créature qui lit

Clément Solym - 19.06.2018

Edition - jeunes adultes lecture - livres young adult - lecture etude CNL


Les jeunes adultes sont des lecteurs, que l’on se rassure, notamment par goût personnel dans le cadre de leurs loisirs. Une étude menée par Ipsos pour le Centre national du livre montre que la France n’a pas tant à s’inquiéter. Les jeunes adultes et le livre, c’est une histoire d’amour.

 

School man reading
(Wonder woman0731, CC BY 2.0)
 

 

De fortes disparités existent entre jeunes adultes hommes et femmes, mais aussi selon le contexte familial. Les femmes lisent plus volontiers par goût personnel que les hommes : 3 livres de plus par an et 1h40 de plus par semaine. Les 15-25 ans dont les parents lisent régulièrement, pour eux-mêmes ou leurs enfants, sont nettement plus lecteurs que les autres.


Les multiples activités physiques ou numériques des 15-25 ans laissent une petite place quotidienne à la lecture. En moyenne, par semaine, les 15-25 ans pratiquent 9 activités et passent près de 15h sur Internet, prioritairement sur smartphone.


Si la lecture de livres imprimés à domicile reste privilégiée, les 15-25 ans plébiscitent aussi d’autres façons de lire. 35 % des jeunes adultes lisent des livres numériques, 13 % écoutent des livres audio (majoritairement en faisant autre chose) et ils sont nombreux à lire dans les transports (41 % des lecteurs loisirs).


Majoritairement lecteurs de romans, les 15-25 ans se montrent particulièrement éclectiques dans leurs choix. En matière de romans, le fantastique, la science-fiction et les romans policiers/thrillers ont leurs faveurs, mais ils sont également nombreux à lire des livres illustrés, notamment des mangas ou des BD. Leurs amis sont les principaux prescripteurs de lectures.

 

Quel marché public pour inciter
les adolescents à lire ?

 

Pour Vincent Monadé, président du Centre national du livre, « Les jeunes adultes lisent, il faut s’en réjouir. Deux tendances se dégagent de cette étude : la lecture est un loisir pour les jeunes ; les catégories socio-professionnelles moins favorisées lisent moins, notre attention doit donc se porter sur ce public plus éloigné du livre. C’est notre ambition avec Partir en livre, la grande fête du livre pour la jeunesse. » 
 

étude lecture jeunes ados
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.