Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un livre, un film : Divergente

Chris Lilac - 07.04.2014

Edition - divergente - nathan - Veronica Roth


Mercredi 9 avril, les fans de la série Divergente vont se ruer dans les cinémas pour découvrir cette nouvelle adaptation d'une série, dystopique, à succès.
Alors que le tome 3 paraît le 15 mai en librairie, notre chroniqueuse Chris, nouvellement acquise à la cause Divergente, est allée voir le film et l'on peut dire qu'elle n'a pas été déçue…

 

© Summit Entertainment

 

Après une guerre violente qui a presque tout détruit, la société s'est divisée en cinq factions pour conserver la paix. Il y a les Altruistes, les Sincères, les Audacieux, les Fraternels et les Érudits. À 16 ans, chaque adolescent est appelé à passer un test qui lui permettra de déterminer sa faction. Il n'y a que quelques individus sur lesquels le test ne fonctionne pas, on appelle ces personnes des Divergents. Comme ils représentent une menace pour le pouvoir en place, ces derniers doivent être éliminés. Tris fait partie de ces êtres spéciaux. Pour ne pas être repérée et supprimée, elle choisit le camp des Audacieux et tente de s'intégrer.

 

Disons-le tout net, Divergente est un bon film action/science-fiction/sentimental ! Il entre dans la catégorie nommée depuis Hunger Games : dystopie. Ne vous inquiétez pas, il n'est pas nécessaire d'avoir lu le livre éponyme (PKJ) pour en profiter, même si, bien entendu, c'est un sérieux plus : détails et personnages supplémentaires jalonnent le texte. 

 

Le film est efficace, l'action est parfaitement dosée, le rythme soutenu, tout est bien ficelé.

Il y a tous les ingrédients pour trouver facilement son public : une histoire futuriste, des personnages forts, un rythme soutenu et une bonne réalisation. Nous sommes loin des histoires à l'eau de rose et des clichés habituels et ça c'est plaisant, tant on a parfois l'impression que l'on prend les ados pour des idiots.

Au-delà du blockbuster de SF, c'est un film touchant et sympathique qui traite de sujets auxquels on a tous pu être confrontés tels que l'appartenance à un groupe, les liens du sang, le libre arbitre…

 

Bien qu'évidemment à destination d'un public adolescent, qui est clairement la cible, il y a tout de même un message qui peut parler à tous : Ne te limite pas à l'étiquette que l'on te colle et à ce que l'on attend de toi, sois-toi-même et fais tes choix.

 

Ceux qui seraient réticents pensant qu'il s'agit d'un énième copié-collé de Hunger Games ou autre Twilight et bien pas du tout, c'est très différent sur bien des aspects qu'il vous appartient de découvrir. Pour les allergiques à la romance, bien qu'avec quelques touches romantiques Divergente n'est certainement pas un film d'amour.

 

Cela plaira aussi bien aux filles qu'aux garçons et c'est toujours plaisant de voir un film pour adolescents, comme c'était déjà le cas dans Hunger Games, qui ne montre pas les filles comme de pauvres petites choses sans défense attendant leurs sauveurs.

 

Nous sommes donc ravis de voir que le film est aussi bon que le livre. Divergente tient ses promesses et l'on est déjà prêts pour le second et le troisième volet qui sont déjà prévus à la même période pour, respectivement, 2015 et 2016.

 

Et vous alors, dans quelle faction êtes-vous ?

 



Les histoires sans fin