Will Poulter sera le clown dans la nouvelle adaptation de "ÇA"

Fred Ricou - 06.05.2015

Edition - ça - horreur - enfance


Mercredi, on parle un peu de cinéma.

 

Aujourd'hui aucun film ne sort en rapport avec la littérature jeunesse, a contrario une adaptation d'un livre qui n'est pas un livre pour enfant, ÇA de Stephen King, se prépare et si nous vous en parlons, c'est pour trois bonnes raisons :

 

ÇA est certainement l'un des romans les plus importants dans la carrière de Stephen King et l'un des meilleurs livres sur les peurs enfantines qui n'aient jamais été écrits.

ÇA a déjà été adapté pour la télévision et si depuis vingt-cinq, il est régulièrement moqué comme étant une mauvaise adaptation, la plupart des trentenaires quadras actuels s'en souviennent pour des raisons bien différentes dont celle de cauchemars récurrents…

- ÇA repart donc sur les rails de l'adaptation grâce au réalisateur Cary Fukunaga (réalisateur et producteur délégué de la série True Detective) et nous avons appris, il y a peu, qu'il avait choisi l'acteur qui endossera le rôle de Pennywise, le clown Grippe-sou en anglais, en la personne du jeune acteur britannique Will Poulter, vu récemment dans l'adaptation du roman Le Labyrinthe.

 

 

ÇA est paru en 1986, Stephen King est déjà un habitué de l'écriture, c'est son 13e roman qui sort après, entre autres, Christine et Simetierre. C'est une histoire qui se déroule au même endroit, dans la petite ville de Derry, et qui alterne deux périodes de la vie des sept personnages principaux. D'un côté on voit leur enfance entre 1957 et 1958 et leur rencontre chacun à leur tour avec ÇA, monstre multiforme, qui se sert de leurs peurs les plus profondes pour les terrifier et d'un autre, on suit les personnages devenus adulte presque trois décennies plus tard et qui s'était juré de revenir à Derry si la créature revenait, comme tous les 27 ans.

 

 

Selon le site américain stephenking.com, c'est en pensant aux trolls qui selon la légende vivent sous les ponts que l'auteur a l'idée du monstre qui terrorise la ville, mais c'est également en se remémorant son enfance et la bibliothèque de Stratford dans le Connecticut, où la section des livres pour les enfants et celle pour les adultes étaient séparées par un simple corridor qu'il a lu l'idée de symboliser le passage à l'âge adulte. La bibliothèque est un lieu très important dans le roman aux deux époques.

 

Le roman ÇA est très présent dans bibliographie de l'auteur, plusieurs noms, personnages et situations reviennent dans ses autres romans et récemment encore, dans l'excellent 22/11/63.

 

Le film qui devrait commencer à se tourner cet été est prévu en deux parties et contrairement au téléfilm de 1990 ne mêlera pas les deux époques, mais fera bien la distinction entre celle-ci. Il devrait sortir courant 2016.

 

Extrait du téléfilm :

 

Attention, nous sommes bien d'accord que ÇA n'est pas de la littérature jeunesse ni adolescente appelée comme telle. C'est violent, le langage y est assez cru et certaines descriptions peuvent heurter les sensibilités, mais un lecteur aguerri de 14-15 ans peut très bien y trouver son compte comme là trouvé, en son temps, l'auteur de cet article…



Les histoires sans fin