Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Wonder Woman entre au collège des SuperHero Girls

- 06.10.2016

Edition - DC SuperHero Girls - Editions Bayard - DC Comics Warner


Sept héroïnes cheveux au vent s'apprêtent à conquérir le cœur des adolescentes. Tout droit tirées de l'univers de l'éditeur DC Comics, elles entrent au à Super Hero High, le collège des super-héros pour faire leurs preuves – et découvrir la dure vie d'ado.

 

 

 

Wonder Woman, Super Girl, Batgirl ou encore Harley Quinn – si, si la future groupie du Joker –, Bumblebee ainsi que Poison Ivy et Katana, seront les meilleures amies de la rentrée. Avec la licence DC SuperHero Girls, Bayard prend une orientation nouvelle, s'aventurant sur le terrain du comics, et pas n'importe comment : filiale de la Warner Bros, celle-là même qui produit les films de Harry Potter, DC Comics est le numéro 2 aux États-Unis dans le secteur. 

 

Alors, certes, elles sont assez mignonnes, ces petites aventurières en devenir, et leur entrée au collège des super-héros n'est pas sans rappeler la transition petite école vers classe de sixième pour les filles ciblées. 

 

En effet, pas besoin de talons aiguilles pour être une SuperHero Girls, ces nouvelles héroïnes portent des jeans et sont bien dans leurs baskets. Et bien entendu, à travers les romans, plusieurs valeurs sont mises en avant : optimisme, audace, courage, humour. Comme il faut que cela bouge un peu, les récits sont plutôt vifs et dynamiques. Mais surtout, on aborde des problèmes auxquels les pré-ados peuvent s'identifier – même si en l'occurrence, l'équation serait plutôt super pouvoirs/super problèmes.

 

 

 

« Comme si être une adolescente n'était pas suffisamment déroutant, quand on est une super-héroïne, il faut aussi faire avec des super pouvoirs », explique l'éditeur. Et parce que tout cela débute avec un livre, c'est évidemment le personnage le plus emblématique de tous qui a les honneurs, Wonder Woman.

 

DC SuperHero Girls : la licence pour ados qui vaudra un milliard de dollars 

 

 

Elle vient d'être acceptée au prestigieux Super Hero High, le collège des super-héros. Émerveillée, la jeune fille parcourt les lieux, les cours, le dortoir, rencontre ses nouveaux camarades, les professeurs. Mais pas de chance, elle partage sa chambre avec une obsédée de la caméra, qui poste tout ce qu'elle filme.

 

Et voici comment Wonder Woman devient sa nouvelle attraction, tout en se retrouvant dans des situations plutôt délicates. Surtout que, dans le même temps, elle reçoit des lettres anonymes menaçantes, qui la menacent si elle ne quitte pas les lieux. Mais Woman ne serait pas Wonder si elle cédait au chantage : elle s'accrochera, pour devenir la meilleure d'entre les meilleures... 

 

 



Les histoires sans fin