Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Belle réussite pour le salon de Montreuil et lancement du prochain Partir en Livre

Fred Ricou - 06.12.2016

Evènement - montreuil - littérature jeunesse - salon


175 000 visiteurs. C'est sur cette belle note chiffrée que la directrice du Salon du Livre de Seine Saint-Denis a communiqué en fin de journée, lundi. Une très belle édition, joyeuse, qui a permis d'oublier un peu, un peu plus triste, celle de l'an dernier qui avait tout de même clôturé à 160 000. Maintenant, le prochain beau rendez-vous national sera cet été avec le retour de Partir en Livre.

 Photo Actualitté

 

« 175 000 visiteurs, applaudissements dans les allées. Salon chaleureux, dynamique, superbes rencontres. Les étoiles avaient rendez-vous ici. »

Ce sont les mots de Sylvie Vassalo qui réchauffe un peu les températures hivernales. Nous avons été présents un peu tous les jours à différentes heures et l'on peut effectivement confirmer que les allées étaient pleines, sans temps mort, et même le lundi, durant la journée professionnelle, beaucoup de monde s'était déplacé pour rencontrer les éditeurs et les auteurs présents.

 

 

Et c'est justement pendant cette journée professionnelle que le lancement de Partir en livre (tome 3) a démarré en rappelant le formidable bilan des deux premières éditions : « La 2e édition de "Partir en livre" a été un succès fracassant avec deux fois plus de structures qui ont développé des initiatives sur les plages, dans les campings et dans les centres de loisirs. » a tenu à accentuer la directrice du S.L.P.J.

 

Pour Vincent Monadé, le président du Centre National du Livre a commencé à annoncer que les dates, du 19 au 30 juillet, seraient maintenues et surtout que la vraie nouveauté de cette saison était que la manifestation s'appellerait « toujours » Partir en livre. La première édition s'appelait Lire en Short, on attendait impatiemment, goguenard, un troisième nom... C'est donc sous le signe de la pérennité que s'annonce cette prochaine édition de la fête « qui se déploie et qui a vocation à se déployer » et c'est justement ce mardi que l'appel à projets est lancé pour faire toujours mieux et ainsi renforcer les propositions à rayonnement régional.

 

Le C.N.L a également ajouté que si l'enveloppe allouée l'an dernier était de 700 000 euros, cette année, elle devrait être augmentée même si « le budget n'a pas encore été voté… ».

 

Plusieurs partenaires médias de la manifestation devraient le rester. Ainsi France Télévisions et Radio France devraient continuer à parler sur leurs antennes des différents lieux de lectures en France. La Labo des Histoires sera pour la troisième année de la partie, Philippe Robinet s'est d'ailleurs félicité d'avoir créé une soixantaine d'ateliers d'écriture gratuits dans des lieux « non dédiés à l'écriture ».

 

Une jeune libraire itinérante a rappelé que lors de la dernière édition,  les passants étaient venus là voir « pas hasard », Vincent Monadé a quand même dit qu'il y avait un véritable manque de communication dû à un manque certain de moyens financiers qu'il a résumé ainsi « On manque de cash ! ». 



Les histoires sans fin