Comment ça "Les jeunes ne lisent plus" ? Au contraire !

Fred Ricou - 28.06.2016

Evènement - lecture - jeunes - livre


Le Centre National du Livre a commandé une étude sur les jeunes et la lecture dont les résultats permettent un peu plus de connaître l'envie de lecture entre 7 et 19 ans.

Plutôt positive, l'étude montre que si les jeunes sont 89% à lire des livres pour l'école (que font les 11% ? mystère… ), ils sont tout de même 78 % à en lire pour le plaisir.

 

 

Dans un trimestre, les 1500 jeunes qui ont répondu l'étude avouent avoir lu à peu près 6 livres (2 pour l'école, 4 pour les loisirs), 28% lisent tous les jours et 68 % lisent au moins une fois par semaine. 

Les filles restent toujours les plus nombreuses à s'adonner à la lecture plaisir, 87% contre 70% pour les garçons, mais les garçons qui lisent pour le plaisir, lisent plus de livres.

 

Plus le niveau dans les études augmente moins le nombre de livre est lu, c'est-à-dire qu'à l'entrée au collège, on passe de 6 livres à 2. Il est possible que l'épaisseur des volumes dans la littérature adolescente fasse jouer cette donnée. Et même l'envie de lecture décroit avec le niveau scolaire, 77% des jeunes en primaire disent aimer la lecture, l'envie de lire baisse terriblement à 41% pour les collégiens.

 

Même si les jeunes lisent énormément pour le plaisir, on peut constater que la lecture n'arrive qu'en 7e position dans les activités préférées derrière la télé, les vidéos, les amis, la musique, le sport et internet… Dans les loisirs, la lecture représente tout de même 3h par semaine.

 

Il semblerait également que le message sur les bienfaits de la lecture soit passé puisqu'ils sont 71% à dire qu'il est important de lire. Ils sont ainsi 56% à aller en bibliothèque et 51% à parler livre avec leurs amis.

 

Bon, et sinon, que lisent-ils ? Harry Potter est unanimement salué par les filles et les garçons de tout âge devant Titeuf, Astèrix, La Cabane magique et Hunger Games.

 

Si les filles lisent beaucoup plus de romans que les garçons (Twilight, Le Journal d'Anne Frank, After – qui n'est pas classé en jeunesse – et Violetta , les garçons, quant à eux, lisent plus de BD et de mangas  (Titeuf, Tintin, Astérix et Pokémon.).

 

38% des filles lisent des histoires de familles et d'amour, les garçons, vont lire plus de romans d'aventures, de SF et de romans policiers. Tout ceci dépend également de l'âge des lecteurs. On ne lit pas les mêmes choses en fonction de l'âge.

 

Nouvelle donnée dans ce genre d'étude qui semble intéressante, 12% des jeunes ont déjà lu des fans-fictions, des livres écrit pas des fans de telles ou telles œuvres qui vont en reprendre l'univers et les codes.

 

Si dans de précédents sondages, on sait que l'environnement familial est souvent un moteur pour la lecture, cette étude le confirme à nouveau. C'est souvent la maman qui va donner le goût de la lecture en proposant des livres et/ou en lisant des livres le soir. Petite nouveauté, ici aussi, dans cette étude, c'est le rôle du père. Si l'on apprend que dans 4 foyers sur 10, le père ne lit pas du tout, dans les 6 foyers restants, quand la mère et le père lisent des livres, les jeunes sont encore plus motivés pour le faire également.

 

Toute cette étude passionnante est à lire ici : 

Les Jeunes Et La Lecture Etude 2016 by ActuaLitté



Les histoires sans fin