Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Conférence : L'écriture transmédia dans la littérature jeunesse

Fred Ricou - 02.09.2014

Evènement - charte - transmedia - conférence


La Charte vous invite à la conférence :


L'écriture transmédia dans la littérature jeunesse
Une conférence d'Anne Besson et Mathieu Letourneux, modération Carole Trébor
Vendredi 19 septembre, de 18h00 à 21h00, à l'Hôtel de Massa


Une conférence d'Anne Besson et Mathieu Letourneux, modération Carole Trébor

A l'heure de la révolution numérique, les auteurs et illustrateurs jeunesse s'adressent à des enfants et adolescents pour qui le langage virtuel et l'interactivité sont la norme. Il faut donc s'interroger sur le processus de création qui donne naissance à une oeuvre dite transmédia ou crossmédia. Quel est l'impact des nouvelles technologies sur l'écriture ? Comment créer un univers narratif qui croise plusieurs langages (web, vidéo, animation, etc.) ? Comment et dans quel but intégrer l'interactivité dans l'écriture et l'illustration ? Autant de questions qui seront posées à deux spécialistes du sujet.

 

 

Les conférenciers :

 

Anne Besson est maître de conférences en Littérature générale et comparée à l'Université d'Artois (Arras). Elle est spécialiste des ensembles romanesques en littératures de genre et de grande diffusion contemporaines, et particulièrement en science-fiction, fantasy et littérature de jeunesse.

 

Spécialiste des littératures populaires et cultures médiatiques des XIXe et XXe siècles et de la culture de jeunesse, Matthieu Letourneux est maître de conférences en Littérature française à l'Université Paris Ouest Nanterre-La Défense et président de l'AFRELOCE (Association Française de Recherche sur les Livres et Objets de l'Enfance).

 

Rendez-vous le vendredi 19 septembre 2014 :

  • Dès 18h00 pour un apéritif de bienvenue
  • Conférence de 19h00 à 21h00, gratuite et ouverte à tous dans la limite des places disponibles.
  • Lieu : Hôtel de massa, 38 rue du faubourg Saint-Jacques, Paris 14e
  • Inscription vivement conseillée en envoyant un email au bureau de la Charte.


Les histoires sans fin