Événements littéraires : “Ne léser personne demandera la patience de tous”

Nicolas Gary - 01.04.2020

Evènement - festival fêtes jeunesse - fédération événements jeunesse - annulation rémunération


Dans le secteur jeunesse, nombreuses sont les manifestations annulées, ou qui le seront prochainement. Ces rendez-vous, familiaux par essence se retrouvaient à Villeurbanne, Beaugency, Manosque, Eaubonne, Wittenheim, Zinc Grenadine, Cherbourg, Saint-Junien… la liste est longue. La Fédération des salons et fêtes du livre jeunesse déplore une situation désastreuse.


 

S’associer aux organisateurs, aux salariés, aux bénévoles, et partager le désarroi ambiant : voilà tout ce qu’il reste pour l’heure.

La Fédération, qui réunit près de 35 événements, rappelle dans un message à ses membres que le Centre national du livre et La Sofia, ont demandé le maintien de la rémunération des auteurs, malgré les annulations. « [N]ous saluons cette décision. C’est une très bonne nouvelle et nous avons d’ores et déjà entamé une réflexion sur la façon dont nous allons pouvoir la mettre en application dans les mois à venir », note la Fédération.

Cependant, les structures juridiques des différentes manifestations varient, avec pour conséquences des fonctionnements propres et réglementés. En l’état, il faut donc analyser les modalités au cas par cas, pour établir comment cette rémunération pourra s’effectuer.
 
Une réflexion à mener avec les partenaires, pour envisager efficacement le dédommagement de tous, auteurs, artistes et intervenants. 

« Mais la réflexion va bien au-delà : subvention ne couvrant que partie des dépenses, dédommagements d’intervenants pas évidents pour les collectivités, travail pour équilibrer un budget déjà précaire, maintien de relations constructives avec nos financeurs, tout cela va demander du temps d’autant plus que nos élus locaux ne sont ni partis, ni en place », relève la Fédération.

N’oublier personne demandera à chacun de la patience. Et si la volonté affirmée est celle d’agir pour minimiser les répercussions de cette pandémie, en pénalisant le moins possible, les structures restent fragiles. 

Et de conclure : « Le monde du livre, de la culture en général, aura besoin du soutien de tous, partenaires et financeurs, pour à nouveau continuer cette mission. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.