Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'association L.I.R.E devrait recevoir 40% de subventions en moins

Fred Ricou - 29.02.2016

Evènement - association - subvention - lecture


L'association L.I.R.E, cette année sera bien moins lotie en subventions. Alors que depuis 14 ans, le département versait 360.000 euros à l'association, il se pourrait bien qu'en 2016, il serait moins généreux et baisserait de 40% le montant alloué annuellement.

 

 

L.I.R.E est l'acronyme du Livre pour l'Insertion et le Refus de l'Exclusion et depuis 1998, l'association travaille avec quinze professionnels du livre qui interviennent auprès des plus jeunes pour leur faire découvrir les livres.

 

Plus qu'une découverte de livre, l'association est, comme l'indiquent nos confrères d'Actualitté, « un mouvement social de lecture individualisée ». L'idée étant de faire partager un livre à un enfant avec ses parents pour donner le goût de lire, mais également en parler.

 

« Notre enveloppe s'achève début 2017. Et l'on sent bien que le département souhaite que nous puissions travailler sur nos fonds propres – ce qui est notre volonté. Nous demandons simplement de disposer d'un peu plus de temps, pour réorganiser notre travail » explique Chloé Séguret, lectrice formatrice et représentante du personnel de L.I.R.E à Paris.

 

Selon l'association, le département aurait répondu qu'il n'était « pas engagé sur le long terme, et qu'il n'y a jamais eu de garanties de montant. »

 

Le 21 mars prochain, l'association devrait rencontrer l'administration et ainsi plaider sa cause…

 

Le site de L.I.R.E



Les histoires sans fin