Le Festival La Nuit, J'écris, une première à Paris !

Fred Ricou - 24.06.2014

Evènement - nuit - écriture - festival


Si la nuit la plupart des personnes dorment, d'autres font la fête, certaines travaillent, il existe un drôle de peuple assis devant un ordinateur et qui aligne les mots à la suite des autres, les auteurs.

 

« Il n'y a pas d'heure pour écrire » allez-vous me répondre, certes, mais depuis longtemps la nuit est propice à l'imagination, à la création et aux muses qui préfèrent attendre la tombée de la nuit pour se présenter à l'écrivain fiévreux, en attente de la bonne idée…

 

Dans la nuit du samedi 28 juin, une nuit qui commence quand même à 16h et ce jusqu'à 23h, dans le 12e arrondissement de Paris, un festival va faire parler de lui, un festival qui s'appelle tout simplement La Nuit, j'écris.

 

 

La Nuit, j'écris, c'est une célébration festive de l'écriture. La Nuit, j'écris c'est un festival, très loin des autres festivals que vous avez pu découvrir jusque là.


Le parrain de cette première édition est un auteur pour les adultes et les ados, Thierry Serfaty / Eli Anderson (oui, oui, c'est le même…) et nous en sommes ravis !

 

Au programme, quatre ateliers d'écriture créative pour tous les âges de 16h à 18h :

-       Marina Brucker propose l'atelier Premières Histoires pour les écrivains en herbe qui ont plein d'idées, mais n'osent pas encore les écrire.

-       L'illustratrice Pauline Kaliounjy propose d'apprendre à illustrer une histoire en liant l'écrit et le dessin pour l'atelier Dessine-moi une histoire.

-       Marie Caillet, lauréate du concours Michel Lafon avec son roman L'héritage des Darcer proposera d'aider les auteurs débutants à créer Un autre monde

-       Et l'auteur de polar, Laurent Scalese apprendra aux auteurs amateurs à muscler un texte pour le rendre palpitant comme peuvent l'être ses romans, dans l'atelier Course Poursuite.

 

À 18h30, un match d'improvisation littéraire appelé autrement « battle d'écriture ». Deux équipes de quatre jeunes auteurs passionnés vont s'affronter sur scène à coups de mots. C'est le public qui décidera qui sera l'équipe victorieuse ! Un vrai spectacle à ne pas manquer, surtout quand on sait qu'aux alentours de 21h c'est au tour d'auteurs confirmés de venir s'affronter, un joyeux mélange d'auteurs de littérature « jeunesse » et de littérature « adulte » avec entre autres : Sylvaine Jaoui, Cassandra O'Donnell, Bruno Garel, Laurent Whale, Guillaume Lebeau, Éric Senabre
Ils seront accompagnés de deux comédiens, Damien Jouillerot et Laurent Salsac

 

Il va y avoir du sport et des maux mots !

 

À 20h, il sera temps de s'asseoir pendant une heure et de discuter avec Marie Caillet, David Forrest et Laure Prételat sur le thème Demain, tous écrivain ? Il sera évoqué ici l'écriture bien entendu, mais aussi, l'édition classique, l'auto-édition et le numérique… Un rendez-vous immanquable pour tous ceux qui se demandent ce qu'ils peuvent faire de leur texte… La rencontre est modérée par l'inénarrable Nicolas Gary d'Actualitté.

 

Pendant tout ce temps, trois jeunes auteurs Florian Lafani, Gauthier Renault & Michael Roch vont écrire pendant les 6 heures de temps du festival, un long texte, un très long texte avec toutes les heures une contrainte qui leur est imposée par le public présent. Ce fil rouge se déroule en direct entre Paris et Avignon…

 

Si vous avez senti dans ma plume une certaine complaisance pour ce festival d'écriture unique en son genre, c'est normal. Votre humble serviteur, que je suis, fait partie des organisateurs de La Nuit, j'écris et compte bien vous y retrouver très très nombreux…

 

Venez sur la page FB : https://www.facebook.com/lanuitjecris

Quand ? Le samedi 28 juin 2014, de 16h à 23h.

Où ? Dans l'ancienne Gare de Reuilly, au CAP'Asso, 181 avenue Daumesnil, Paris 12e.

Comment venir ? Métro : Daumesnil (8 et 6), Montgallet  (8) ou Dugommier (6). Bus : Dubrunfaut (29)

Tarif ? Entrée libre



Les histoires sans fin