Andy McNab de GoSpoken : notre but est d'encourager l'offre légale

Clément Solym - 15.03.2010

Interview - gospoken - encourager - offre


ActuaLitté : GoSpoken est spécialisé dans la vente de livres numériques sur téléphones mobile. Que répondez-vous aux personnes qui estiment ces écrans trop petits pour qu'on lise dessus ?

AndyMcNab : Je vois souvent des propriétaires d'iPhone lire sur leur mobile quand je suis dans le train. Nous voulons offrir le même service à des clients qui ont choisi de faire confiance à d'autres marques de téléphones mobiles, comme Samsung, Sony Ericsson, HTC, Nokia, Palm, etc En plus d'offrir la lecture sur l'appareil mobile iPhone.

De nos jours, personne ne sort de chez lui sans trois choses : ses clefs (heureusement...), son portefeuille et son portable. Les livres sur mobile permettent à nos clients de lire quand ils ne peuvent pas prendre un livre avec eux, ou qu'ils ne souhaitent pas en transporter un. Nos clients nous disent qu'ils lisent de plus en plus souvent, depuis qu'ils ont découvert GoSpoken - bus, train, file d'attente. Et la taille de certains écrans de téléphones est un compromis minuscule, comparé à la valeur ajoutée fantastique que la lecture sur mobile leur apporte au quotidien. À côté, il y a beaucoup de grandes tailles d'écran qui sortent chaque trimestre.

Pour être honnête, si le livre est bon, je ne me soucie pas de comment je vais le lire. Je veux juste le lire.


ActuaLitté : Gospoken.com offre à la fois des ebooks et des audiobooks : quand vendrez-vous des livres papier ?

Andy McNab : Nous ne commercialisons déjà (en anglais) depuis mon propre site andymcnab.co.uk et depuis Gospoken. Cela va devenir intéressant quand on pourra intégrer l'offre papier au numérique. Imaginez juste une minute si vous pouviez acheter un exemplaire hardback avec la version numérique gratuite à ou tarif réduit, à télécharger sur votre portable.

Toutefois, l'orientation actuelle de Mobcast est d'offrir une plateforme de livres numériques qui permettra de télécharger des livres sur places à partir de trois dispositifs : Readers, PC et mobiles, depuis GoSpoken.


ActuaLitté : Google books a numérisés des livres sous droit d'auteur et tente de les faire siens. Pensez-vous que ce qu'ils offrent aux éditeurs et aux auteurs pour compenser les pertes soit juste ?

Andy McNab : Non, je ne le crois pas. Toutefois, le fait est que Google le pense, alors pourquoi pas ? On attend toujours la décision finale qui sera rendue par le tribunal américain, et qui décidera en dernier ressort de si Google est autorisé à poursuivre. Outre les arguments monétaires, il y a aussi cette préoccupation culturelle. La majorité des livres que Google propose de mettre en ligne sont en langue anglaise. Les livres européens ne seront pas représentés aussi pleinement qu'ils le devcraient.


ActuaLitté : Comment réagissent les éditeurs français quand vous leur expliquez ce que vous faites et les opportunités que vous apportez ? Leurs réactions différèrent-elles des éditeurs américains ou britanniques ?


Andy McNab : Les retours sur nos applications ebook ont été positifs jusqu'à présent et les éditeurs français ont montré un grand intérêt dans la possibilité d'atteindre les portails des opérateurs mobiles et les consommateurs. Il existe plus de 55 millions d'abonnés à la téléphonie mobile en France et les réseaux ont des années d'expérience dans la vente de contenus de grande qualité, avec la musique et les jeux. L'idée, c'est que tout le monde possède un mobile, mais tout le monde ne peut pas s'offrir un lecteur ebook.

Leur réaction diffère légèrement du fait de ce que Mobcast a mis en place. Nous sommes un distributeur pro-actif, qui transforme les fichiers numériques en livres numériques pour mobile. Nous nous serions en mesure de travailler avec les plateformes actuelles de diffusion d'ebooks lorsque nous lancerons notre boutique de vente d'ebooks pour Readers et PC.

Notre objectif final est d'offrir une place pour le marché légal des ebooks et de permettre aux personnes qui veulent consommer des livres sur des périphériques sans fil de le faire. Pour cela nous sommes déterminés à trouver une solution technique avec les éditeurs français qui souhaitent s'engager dans cette voie.

 


ActuaLitté : Alors quand verrons-nous GoSpoken se développer en France ?


Andy McNab : Nous allons amorcer le marché français d'ici quelques mois. Nous sommes également en train de charger notre magasin d'applications en contenu français. Enfin, mais pas seulement, nous sommes en contact avec des opérateurs mobiles pour regarder ce que l'on peut faire.


ActuaLitté : Pourquoi ne pas mettre en place des systèmes d'abonnement, sur le modèle des téléphones mobiles et des opérateurs de téléphonie ?

Andy McNab : C'est également une chose de Mobcast cherche à mettre en place des deux opérateurs de téléphonie et des fabricants qui utilisent notre API. Restez connectés...