medias

“Dans l’écriture, tout peut devenir glaise pour l’imagination”

Nicolas Gary - 01.10.2018

Interview - programme écriture promotion - jeunes auteurs métier - profession auteur outils


Offrir à de nouvelles plumes l’occasion d’aller à la rencontre de l’ensemble des professionnels du livre est une chance rare. C’est là tout l’enjeu du programme De l’écriture à la promotion, portée par la Fondation pour l’écrit.  Dix auteurs ont été retenus, et seront mis à l'honneur dans les colonnes de ActuaLitté jusqu'au Salon du livre de Genève

 

Née à Morges et « piquée par la fièvre des livres » dès l’enfance, Chloé Falcy est la première à se plier à l’exercice.



crédit Chloé Falcy
 

 

ActuaLitté : Que représente l’écriture pour vous, à ce jour ?

 

Chloé Falcy : Une évidence, une urgence et une passion dont je pourrais difficilement me passer. Si je n’écris pas pendant une trop longue durée, j’ai l’impression que quelque chose dépérit ou est négligé. Au fil des années, elle m’apparaît comme une compagne qui a souvent changé de visage : tantôt dure, tantôt tendre. D’amie d’enfance à confidente des années adolescentes, pour devenir une véritable relation passionnelle au tournant de la vingtaine. Impossible de s’en sevrer.

Et tout comme n’importe quelle histoire de longue durée, elle façonne autant qu’elle interpelle, avec des hauts et des bas, des coups de cœur et des coups de sang, des moments de plénitude et de lassitude. Pourtant, après tous ces mots, tous ces textes, une évidence demeure : avec elle, je reste, car elle en a toujours valu la peine.


 

Quels auteur-e-s vous ont construit, qu’ils/elles soient sources d’inspiration ou de rejet ?

 

Chloé Falcy : La liste serait trop longue pour leur rendre justice ! Toutes les lectures d’enfance et d’adolescence, qui ont meublé les heures d’ennui, qui m’ont éveillée à la richesse de ces mondes imaginaires et fait germer cette folle envie de moi-même donner corps, un jour, à un univers d’encre et de papier.

Parmi mes premiers coups de cœur, il y a, bien sûr, la saga Harry Potter. À défaut d’originalité, un livre qui vous tient éveillé jusqu’au bout de la nuit, alors que vous avez cours à 8 h et un test où vous promettez de ne pas briller, demeure à mon sens une magnifique démonstration de virtuosité littéraire.

Pour citer d’autres noms, Romain Gary reste pour moi un des plus beaux exemples de ce que le français produit de pépites de transcendance, comme Erri De Luca du côté italien. Enfin, j’admire Margaret Atwood pour sa maîtrise duale de la langue et de la fluidité de l’intrigue, car tout bon roman devrait, dans l’idéal, allier les deux. 

 

Cela dit, il serait trop limité de réduire mes sources d’inspiration à une poignée de noms. Dans l’écriture, comme dans toute forme d’art, tout peut devenir glaise pour l’imagination, et c’est parfois sans même s’en rendre compte que les mots d’autrui nous imprègnent et nous construisent.


 

Qu’attendez-vous de ce programme d’accompagnement et de soutien qu’offre la Fondation pour l’Écrit ?

 

Chloé Falcy : Des clés pour professionnaliser l’aspect promotionnel de l’écriture, qui est un monde en soi. Obtenir un mentorat d’auteur-e-s confirmé-e-s et faire la connaissance de personnes œuvrant dans le milieu. Échanger sur les joies et les doutes inhérents au métier, afin de mieux l’apprivoiser et de ne pas se laisser submerger. En étant publié, on pense souvent qu’il s’agit d’un point d’arrivée, du but ultime, enfin atteint.

En fait, ce n’est que le début du reste, dans tout ce qu’il comporte de négatif et de positif. Le programme donne des pistes pour le maîtriser. 

 

Cela dit, de notre première rencontre à la Médiathèque de Sion, je retiens surtout ce précepte partagé par de nombreux collègues et intervenants : « Avoir du plaisir à écrire, prendre son pied, sortir ce qu’on a dans le ventre reste le cœur du métier. » Écrire, c’est le nerf de la guerre, ce qui fait que le jeu en vaut la peine. Tout le reste, quoiqu’important, est secondaire.


Retrouver l'ensemble de notre dossier De l'écriture à la promotion, les auteurs se professionnalisent




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.