“Écrire rythme mes semaines et donne un sens à mon existence”

Nicolas Gary - 05.10.2018

Interview - écriture promotion projet - auteurs rencontres professionnels - industrie livre lecture


Dix auteurs prennent part, cette année encore, au programme qu’a initié la Fondation pour l’Écrit : un accompagnement durant plusieurs mois, à la rencontre des professionnels de l’édition, De l'écriture à la promotion. Découvrir, comprendre, apprendre... Jérôme Platner nous raconte son parcours et ses projets.

 


 

ActuaLitté : Écrire, qu’est-ce que cela implique pour vous… ?

 

Jérôme Plattner : À l’origine, l’écriture est une passion qui est devenue aujourd’hui une nécessité qui contribue à mon équilibre vital. Désormais, écrire rythme mes semaines et donne un sens à mon existence, surtout depuis la parution de mon premier roman qui a changé ma vie.

En outre, l’écriture permet d’explorer la condition humaine et les petits travers de l’être humain, ce qui est une manière d’appréhender le monde dans lequel nous vivons. Bien sûr, dans tout cela il y a une part d’égocentrisme, un besoin de reconnaissance et d’exister à travers les autres. 

 

Cependant, je ne résumerais pas cette activité à un acte strictement égoïste. La chance de pouvoir raconter une histoire et d’apporter un certain plaisir au lecteur constitue également un des moteurs de l’écriture. C’est une envie de partager dans laquelle on trouve un peu de tout ; de la joie, de l’empathie, du rêve, et même un soupçon de thérapie qui nous permet de mieux comprendre certains de nos malaises ou de nos déceptions.

L’exercice d’écrire est un fait captivant qui est devenu, au fil du temps, une vocation même si ce terme peut parfois sonner un peu fort aux oreilles de certains.

 

Quels auteurs vous ont construit ?

 

Jérôme Plattner : Il y en a beaucoup et tous m’ont impacté de manière différente ; Salinger m’a fait grandir, Victor Hugo et Chateaubriand m’ont impressionné par leur style et la maîtrise de la langue. Musset, quant à lui, m’a permis de relativiser un chagrin d’amour. Certains, comme Pessoa ou Saramago dépeignent mieux que quiconque les tourments de l’âme humaine ! 

 

J’aime Beigbeder pour son sens de la formule et Houellebecq pour son cynisme. Et puis, il y a chez les Américains, certains écrivains qui me rendent admiratif pour la simplicité de leur langage et l’efficacité de leur message. À ce titre, je dirais que j’apprécie particulièrement Steinbeck et ses admirables représentations sociales. Pour conclure, je n’oublierai pas les grandes plumes britanniques, que ce soit celle de Shakespeare ou celle d’Oscar Wilde pour leur élégance, leur raffinement et la profondeur de leur propos. 

 

Il serait orgueilleux de prétendre qu’ils m’ont véritablement construit, mais leurs talents respectifs m’ont tous marqué et m’ont donné l’envie d’écrire, et bien sûr de continuer à lire.

 

Quelles sont vos attentes par rapport au programme ?

 

Jérôme Plattner : Là encore mes attentes sont multiples. Tout d’abord, je dirais que c’est une occasion unique de connaître mieux le milieu littéraire romand et ses acteurs. Que ce soient les éditeurs, les auteurs ou les organisateurs d’évènements, tous ont en commun un intérêt marqué pour la littérature. 

 

Toutefois, tous ont une approche et une réalité différente de la discipline. L’intérêt de ce programme est à mes yeux, de pouvoir partager, échanger avec chacun d’eux dans le but d’apprendre et de découvrir l’envers de ce décor littéraire, et ce, par le biais de rencontres et de discussions passionnantes tournant autour des livres. Parfois, on peut obtenir des conseils d’écriture ou des recommandations au sujet d’une publication à venir, et parfois bénéficier de recommandations juridiques au sujet des contrats avec les maisons d’édition. 

 

En outre, demeure la dimension sociale de la chose qui facilite les rencontres et le développement du réseautage, élément incontournable du milieu, si l’on souhaite en faire partie.



Retrouver l'ensemble de notre dossier De l'écriture à la promotion, les auteurs se professionnalisent


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.