Interview : Arthur Tenor

Fred Ricou - 17.03.2010

Interview - Arthur Tenor - auteur francophone - internet


Arthur Tenor fait partie des auteurs les plus lus dans le monde francophone. Depuis une dizaine d'année, à quelques rares exceptions, pas une maison d'édition n'a dans son catalogue l'une de ses fantastiques aventures.

 

Rencontre avec un auteur très proche de ses lecteurs.

 

Bonjour Arthur, tu écris depuis 10 ans et en regardant ta bibliographie déjà abondante, on a l'impression que tu es à l'aise dans tous les styles…
C'est vrai. Je crois même être totalement inclassable, ce qui convient tout à fait à l'explorateur de l'imaginaire que je suis.

Je vais te poser la même question que j'ai posé à Gudule, avec tous ces livres, quand trouves-tu le temps de dormir ?
Mon secret, c'est que je travaille tout le temps… même en dormant ! Comme tu le sais, quand on aime, on ne compte pas. Aussi, je ne compte pas mon temps pour voyager dans l'imaginaire. À la vérité, si j'écris régulièrement (tous les jours, dans l'idéal), j'ai des périodes beaucoup plus intensives que d'autres. En ce moment, je suis plutôt dans le temps de la relecture (celui du tome 3 des Voyages extraordinaires), car je me déplace beaucoup et dois me consacrer aussi au salon de l'Illustration et du livre jeunesse de Moulins, dont je suis le programmateur et qui se déroule en cette fin mai. Dès la mi-juin, je vais entrer en phase écriture. Ce sera alors non-stop jusqu'en septembre, et pourrait se solder par deux romans de format moyen (150 à 200 pages).

tl_files/lhsf/images/illustrations/tenor_1.jpgDans tes dernières parutions il y a « si vous tenez à le savoir.com » aux éditions du Masque (collection MSK), l'histoire d'un site internet de voyance qui apporte toutes les réponses aux personnes qui l'interrogent. Tu t'intéresses au sujet de la voyance, les astres, etc. ?
On trouvera dans ma bibliographie un thème assez récurrent : la maîtrise du destin. C'est une question philosophique qui m'a toujours beaucoup intéressé. À travers mes écrits, j'apporte des éléments de réflexion. Par exemple, dans le Roman de l'Etrange Inconnu, paru en novembre chez Pocket Junior, on trouvera posée cette question : L'avenir est-il déjà écrit ou bien est-ce le hasard qui détermine le destin des gens ? La (ou une) réponse est donnée dans les dernières lignes du livre. Dans Si vous tenez à le savoir… le destin serait déjà écrit puisqu'un super voyant est capable de le prédire avec une parfaite exactitude. Quoi que… Il faut aller au bout de cette histoire pour apprendre que peut-être tout n'est pas si simple.
Cela dit, je n'ai jamais consulté d'autres « voyants » que monsieur Météo, et les astres uniquement l'été, la nuit, allongé dans un pré, un brin d'herbe entre les dents, l'esprit vagabond…
{tab=Page 3}
Dans l'histoire, il y a un policier, le capitaine Antoine Rochand. D'après ce que j'ai vu, en Septembre il revient dans une nouvelle histoire c'est étonnant dans un livre pour la jeunesse qu'un « adulte » fasse partie intégrante des héros, non ?
Pas du tout ! Quand adolescent je lisais avec frénésie la série Bob Morane, il n'y avait aucun jeune. Cela n'a pas empêché des millions de fans de moins de 15 ans de s'y plonger, sans même d'ailleurs s'apercevoir qu'il n'y avait pas de héros de leur âge. Plus près de nous, ma série du Félin, pour le 10 – 12 ans, ne compte qu'un écuyer de 15 ans. Tous les autres héros principaux sont des adultes (et même certains très vieux). Non, je crois que c'est surtout une préoccupation d'adultes de penser que, puisqu'on s'adresse à la jeunesse, il faut de la jeunesse dans les fictions. Dans le même ordre d'idée, pourquoi ne s'étonnerait-on pas que, dans un livre pour garçons, le héros soit une fille ? Ou pour filles, un garçon ? Et même, pour des humains, des animaux (je fais allusion à la série à succès de Rougemuraille.) ?
Ce qui compte c'est que le lecteur y plonge avec plaisir au point d'en oublier qui il est lui-même. C'est toute la magie de la littérature.

tenor_2.jpgTout aussi récemment est paru aux Editions Archipel Jeunesse « La nuit des avaleurs d'ombres », une aventure historique au temps des pharaons et, chose amusante, l'un des personnages s'appelle Sethim comme dans « si vous tenez a le savoir.com ». Tu as la folie des prénoms égyptiens ?
Il ne faut y voir qu'un simple clin d'œil. J'en fais régulièrement. Cela dit, j'aime beaucoup l'Égypte antique.

Tu es assez présent sur internet. Tu as un blog, comment se passe ce lien avec tes lecteurs ?
Le terme « lien » est tout à fait approprié. Autrefois, un écrivain était une énigme pour ses lecteurs, voire un mythe. On l'imaginait, vieil homme barbu, reclus dans ses souvenirs et ses pensées… Dieu merci, ce temps-là est révolu ! Aujourd'hui, place à la communication ouverte et multiple. Comment, sans Internet, aurais-je pu espérer avoir des échanges avec nos cousins Québecois, nos concitoyens expatriés au Japon ou des Groenlandais francophones ?
Être présent sur la toile, c'est être vivant. Un blog, un site, un forum… sont autant de moyens de rendre plus vivante la vie d'un auteur, plus riche sa relation au monde, plus forts ses liens avec ses lecteurs…

Pour finir, quels sont tes projets pour le deuxième semestre 2008 ? Tu penses prendre un peu de repos après ces 10 années intenses d'écriture ?
Mes projets… J'en ai plusieurs sur le feu qui mijotent. En vérité, cela va dépendre de la réponse d'éditeurs à un projet ambitieux que je compte réaliser. Ce sera de l'héroic fantasy. Éventuellement, je me lancerai dans l'écriture d'histoires de guerres. À moins que je ne travaille sur une troisième aventure des Maîtres du destin (avec Rochand). J'ai tant d'envies…
J'enchaîne sur ta dernière question… Mon repos ? Il ne peut être qu'éternel. Mais je vais quand même te faire une confidence, car j'ai choisi la date de mon départ à la retraite. Compte tenu de l'espérance de vie d'un être humain (120 ans), j'ai décidé de laisser la place aux jeunes à… 119 ans. Promis !

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.