Mélanie Leblanc inscrit sa poésie dans les pages, sur les murs et les corps

Auteur invité - 30.07.2020

Interview - Mélanie Leblanc poesie - poemes corps - Relier musée Mallarmé


Mélanie Leblanc aime à disséminer. En dehors des luminaires, des vitrines et des potirons ou, récemment, lors de l’exposition Relier au musée Mallarmé, sur le corps des visiteurs, elle écrit sur papier et publie. Disons qu’elle est une variété de liseron qui fait feu de tous supports. Dès qu’ils sont à sa portée, ses tiges volubiles s’y enroulent. Sa poésie est le liseron bleu, variété cultivée qui ne renie pas ses origines sauvages, le volubilis. Une forme certaine de liberté ne renonçant à explorer aucune direction.

 

Vous aimez la compagnie des artistes et des écrivains. Comment nourrissent-ils votre processus de création ?


J’apprécie leur compagnie en effet, que ces artistes et auteur·ice·s soient mort·e·s ou vivant·e·s, car elle nourrit mon existence et donc mon processus de création, puisqu’ils sont liés. Cela dépasse la fréquentation des œuvres. Je crois que c’est dans l’interaction, la présence sincère à l’autre que cela advient, dans une ouverture sans attente ni mesure. Pour les artistes avec lesquels je collabore, j’aime que nos arts dialoguent. L’illustration ou la musique « tapis » ne m’intéressent pas. J’aime ce qui jaillit de la rencontre de deux créativités. Ces jaillissements ont lieu aussi en dehors de tout projet, lors d’échanges avec d’autres auteur·ice·s et même des proches. Je reçois beaucoup, de mille façons, ce qui me remplit de gratitude et me donne envie de donner.
 

De la même manière, vous aimez tisser des liens de compagnonnage avec vos éditeurs. Comment travaillez-vous avec les Venterniers ?


Avec Élise Bétremieux, la fondatrice des éditions, nous avons commencé à travailler ensemble suite à un coup de cœur réciproque. Lors de la sortie d’Éphéméride (titre trouvé par Perrine Le Querrec, pour illustrer la question précédente), l’idée de notre deuxième livre est née avec notre amitié. Il s’agit de Des étoiles filantes, livre pour lequel elle m’a pleinement associée à la conception. De mon côté, je soutiens son travail par des lectures, des ateliers et sur les réseaux sociaux. Des étoiles filantes s’est déjà vendu à plus de mille exemplaires, ce qui est exceptionnel pour de l’édition artisanale et qui conforte notre façon de travailler, dans la confiance et le partage. Pour l’exposition au musée Mallarmé à Vulaines-sur-Seine, elle a été à mes côtés pour trois projets : le catalogue, la conception de dés poétiques et la création d’un livre-objet, Quand mon cœur.
 

Votre poésie prend des formes multiples d’écriture. Parlez-nous de la résidence au musée Mallarmé et de l’exposition Relier.


Le projet de la résidence au musée Mallarmé est de relier la poésie aux autres arts, afin d’explorer ce qui nous relie, aux autres mais aussi à nous-mêmes, à la nature et aux morts. Ainsi, j’ai élargi mes collaborations artistiques et exploré d’autres médiums (broderie, encre, photographie, vidéo). J’ai joué avec le poème dans l’espace, en écrivant sur les murs, sur les corps et en créant un poème-fil reliant les différentes pièces de l’exposition. Le jeu occupe une place importante, le spectateur pouvant jouer avec l’envers et l’endroit d’une voile brodée, avec des dés poétiques, des poèmes écrits sur un paravent et des textes à caviarder mis à sa disposition. Cette exposition s’est ouverte avec un premier week-end de lectures musicales et performances, une semaine avant le confinement. Comme elle ne sera plus visible, un site de l’exposition est en cours de création, incluant événements, ateliers d’écriture et travail en cours, afin de nous relier par l’art autant que possible.

Mélanie Leblanc est née en 1980 et vit en Normandie. Elle est publiée chez Cheyne, les Venterniers et les éditions Derrière la salle de bains. Ses derniers poèmes figurent dans l’anthologie du Castor astral et dans le numéro 641 de la NRF.
https://melanie-leblanc.tumblr.com/

Propos recueillis par Dominique Panchèvre

en partenariat avec Normandie Livre & Lecture




Photographie : © Mélanie Leblanc


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.