Mobilité et portabilité seront cruciales pour l'ebook (Google Books)

Clément Solym - 15.11.2010

Interview - lecture - numerique - google


Google Books ne se limite pas simplement au territoire étasunien. Annabella Weiss, responsable Google Livres, Allemagne, Autriche, Suisse, a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions sur ce projet.

ActuaLitté : Depuis l'année dernière, l'Allemagne est l'un des pays engagés dans une bataille pour le droit d'auteur, spécialement au sujet du Règlement Google Books. Comment cela se passe-t-il maintenant?

Annabella Weiss
Annabella Weiss :
Nous travaillons avec un grand nombre de maisons d'édition allemandes, dans une multitude de domaines, incluant les éditeurs de fiction, de presse scientifique et d'autres. Tous ces partenaires voient les avantages de travailler avec Google pour leur numérisation, afin de parvenir à toucher de nouveaux lecteurs à travers le monde.

Pour nos partenaires éditeurs, nous proposons une petite partie des livres en preview - ce qui permet à l'utilisateur de trouver un livre et de décider s'il veut ou non l'acheter. C'est une opportunité marketing pour l'éditeur, qui peut attirer de nouveaux lecteurs en ligne. Lorsque nous lancerons Google Editions, il sera encore plus simple d'acheter des livres sur Internet.


ActuaLitté : Les solutions provenant des éditeurs allemands sont de plus en plus, à vendre des ebooks. Mais qu'est-ce que vous pensez du prix fixé par les éditeurs de livres - et des ebooks ?
Annabella Weiss : Nous avons toujours respecté le droit local, et dans les pays avec un prix fixe pour les livres numériques, tel que l'Allemagne, nous allons bien sûr vendre des livres à prix fixe. Les éditeurs déterminent le tarif et nous les proposons en conséquence. [NdR : un prix unique de l'ebook en Allemagne..? pas sûr]


ActuaLitté : Que pensez-vous sur le marché des lecteurs ebook en Allemagne ?
Annabella Weiss : Le secteur des eReaderes en Allemagne est encore naissant et il existe une riche variété d'appareils sur le marché. Ce que les appareils les plus populaires seront dans le futur, personne ne peut le dire aujourd'hui. Les lecteurs utiliseront leurs eReaders pour lire leur contenu numérique, que ce soit sur des appareils à encre électronique, des portables, des netbooks des tablettes ou des smartphones. La mobilité et la portabilité seront cruciales.

Google Editions proposera un modèle intéressant pour les éditeurs et les lecteurs, car il offre une flexibilité et le choix de lire en ligne ou hors-ligne, à travers divers types d'appareils. Les livres seront stockés sur une bibliothèque numérique et pourront être consultés à tout moment, n'importe où.



ActuaLitté : Quel genre de relations Google entretien avec Libreka, la librairie en ligne allemande ? Est-ce que certains partenariats sont en cours avec Google Editions - comme avec l'American Booksellers Association, aux États-Unis ?
Annabella Weiss : Le travail que représente la numérisation des livres à travers le monde est une tâche colossale, qui ne peut aboutir que grâce aux efforts des entités publiques et privées. Ainsi, nous appuyons tous les efforts allant en ce sens, y compris ceux de Libreka.

Nous voulons voir des entreprises de ce genre réussir, et nous sommes ouverts à une collaboration avec eux sur des projets dans l'avenir.


ActuaLitté : Et juste pour le plaisir : qui est le pire auteur allemand pour vous ?
Annabella Weiss :
J'ai essayé de lire Heidegger à plusieurs reprises, et je ne comprenais pas un mot. Mais les films de Fassbinder [NdR : Rainer Werne Fassbinder, réalisateur né en mai 1945, mort en juin 1982] me provoquent de véritables douleurs physiques.