Pour les nuls : 'Il y a beaucoup de poésies dans la poésie'

Clément Solym - 01.04.2011

Interview - poesie - pour - les


On aurait pensé que tout ou presque avait déjà été décliné dans la collection "Pour les nuls". Pourquoi la poésie ? Jean-Joseph Julaud nous répond.

L'idée du projet est née de la publication d'une petite anthologie en 2006, à laquelle personne ne croyait, considérant que la poésie était un domaine trop intime pour que les lecteurs s'y intéressent. Mais cette petite anthologie s'est, très, très bien vendue et continue d'avoir du succès depuis 5 ans !


Suite à cette aventure, et après que j'ai écrit la Littérature française pour les nuls, mon éditeur m'a demandé de rédiger La Poésie française pour les nuls. J'avais déjà le thème de la poésie dans La Littérature française mais c'était pour moi une gageure, un défi que d'écrire d'une façon différente sur la poésie. Il s'agit de mon domaine de prédilection et cela a été un vrai projet que d'accepter .

Comment l'ouvrage a-t-il été accueilli ?
Sa réception est partout très positive, les journalistes sont très enthousiastes. Les poètes qui y figurent estiment que c'est l'occasion de proposer leurs textes à des lecteurs qui n'auraient peut-être pas la démarche d'aller en librairie, chercher des poètes modernes.

Et d'autres éditeurs me font parvenir des petits mots encourageants. Le public, âgé ou jeune, célibataire ou en couple, ouvre le livre sur les salons et l'emporte : il est rare qu'un lecteur repose le livre après l'avoir consulté. Lors du premier salon que j'ai pu couvrir, à Brive la Gaillarde, ce fut assez magique avec nombre de visiteurs qui se mettaient à déclamer des vers. Je me suis ainsi rendu compte que, souvent, les gens n'ont eu de contact avec la poésie que par le biais de l'institution.

Peut-on s'attendre à un nouveau best-seller de la collection ?
Il est trop tôt pour le dire mais la demande est très importante dans les librairies.

Ne risque-t-on pas de vider la poésie de sa substance en la mettant à la portée des "Nuls" ?
Il y a tellement de poésies dans la poésie que chacun y trouve son compte. On ne peut reprocher à quiconque d'aimer la poésie au travers d'auteurs mineurs, ou au contraire de l'aimer au travers d'un Mallarmé...

Chacun y trouve des réponses à ses questions. Il y a beaucoup de poésies dans la poésie, qui est une sorte d'hypermarché du langage où chacun pourra combler ses carences en vitamines sensibles.

Retrouver ce livre, à tous les prix, sur Comparonet