Quand j'étais gangster : confession d'un ancien de la French Connection

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 18.12.2014

Il est rare de pouvoir entendre la parole des gangsters. C'est pourtant ce que nous propose dans cet ouvrage témoignage Christophe Chabbert, coauteur, qui est allé à la rencontre de l'un des derniers survivants de la French Connection.

 

Jean-Pierre Hernandez, dit « Gros-Pierrot » a été un acteur de premier plan des grandes heures du banditisme marseillais. Intitulé Quand j'étais gangster (Flammarion 317 pages, 19 €), ce document vient de sortir aux éditions Flammarion.

 

Au fil des pages, on se retrouve au cœur de la guerre des gangs entre le clan de Tany Zampa, auquel Jean-Pierre Hernandez appartenait, et celui de Francis Le Belge. ActuaLitté a voulu en savoir un peu plus sur la rédaction d'un ouvrage pas comme les autres.

 

AL : Quelle forme avez-vous choisi pour donner corps à ce témoignage inédit ?

 

Christophe Chabbert : Le texte se présente sous la forme d'un récit autobiographique, rédigé à la première personne. Les souvenirs s'enchaînent de manière chronologique. Cependant, afin de dépasser le stade purement narratif, je me suis efforcé d'apporter des explications et des analyses sur les superstructures dans le cadre desquelles les événements personnels de la vie de monsieur Hernandez se sont déroulés.

 

Gangster Car

Sam Howzit, CC BY 2.0

 

 

Ainsi,  je me suis employé par exemple, à expliquer l'organisation générale de la French Connection ou bien les événements liés à la disparition mystérieuse d'Agnès Le Roux. (Il consent en effet à faire des révélations sur le véritable auteur de l'assassinat dont il a recueilli la confession en 1987. Cet homme était un très proche de Gaétan Zampa, véritable commanditaire du meurtre. Ses allégations ont été confirmées devant  la cour européenne de justice, dans un procès-verbal, par l'ancien chef de l'OCRB, le commissaire Lucien Aimé-Blanc avec lequel j'ai pu m'entretenir à trois reprises et qui a validé le manuscrit).

 

AL : Pourquoi avez-vous été attiré par l'écriture d'un livre si particulier ?

 

Christophe Chabbert : Permettre au lecteur non initié de comprendre l'organisation mise en place par les parrains de la côte, donne ensuite un relief nouveau au destin particulier d'Hernandez. Sa vie peut s'inscrire dès lors dans une histoire, dans un plan concerté, celui du crime organisé du trafic international d'héroïne.

 

Les faits qu'il rapporte prennent du sens dans la mesure où ils permettent d'éclairer, par l'exemple, une superstructure qui les dépasse. Compte tenu de l'issue du dernier procès Agnelet et dans la perspective de la cassation prochaine du verdict, Jean-Pierre Hernandez a souhaité rajouter quelques commentaires qui ne laisseront sans doute pas le lecteur indifférent.

 

AL : Votre livre témoignage est-il uniquement centré sur la French Connection ?

 

Christophe Chabbert : La French connection  ou l'affaire Le Roux ne sont pas les seuls thèmes abordés dans l'ouvrage : Hernandez revient sur l'élimination d'Antoine Guérini et de René Mondoloni par le clan dirigé par Gaby Regazzi (Zampa n'était encore qu'un homme de main), sur le début de la guerre Zampa le Belge (avec enfin la vérité sur cet épisode), sur le « Casse du siècle », son organisation et ses avatars (le casse raté de Cannes en particulier), sur les derniers projets de Francis le Belge qui fut son dernier associé.

 

Jean-Pierre Hernandez consent encore à faire des révélations inédites sur le Belge, son ami : sa grande lassitude avant son assassinat en septembre 2000 et son désir de partir en Afrique, au Bénin plus précisément, loin du Milieu parisien, pour monter des affaires avec Hernandez etc…

 

AL : Comment s'est organisée l'écriture de votre livre ?

 

Christophe Chabbert : Cet ouvrage est le fruit d'un long travail : j'ai rencontré Jean-Pierre Hernandez à de très nombreuses reprises ces derniers mois. J'ai enregistré nos entretiens en particulier afin de rendre compte, au cœur même de l'écriture, de la saveur particulière de son accent et de ses expressions méridionales caractéristiques. J'ai donc fait en sorte de mettre en forme son récit, de l'ordonner, de le compléter par une abondante lecture, tout en préservant une langue, un style, une voix qui n'appartiennent qu'à lui.

 

AL : Comment avez-vous réussi à obtenir un tel témoignage ?

 

Christophe Chabbert : Cette intimité avec le personnage, la confiance qui s'est créée entre nous, m'a permis de recueillir une véritable « confession ». J'ai essayé de capter les grandes scansions de sa vie, de comprendre et de mettre en lumière les charnières et les moments de basculement.

 

J'ai également cherché à connaître l'intimité des grandes figures du banditisme pour, m'écartant de la légende, me rapprocher au plus juste des hommes qui étaient ses amis : les Tany Zampa, Francis le Belge, Jean-Louis Fargette, Jean-Baptiste Croce, Marc Monge ou les frères Zemmour apparaissent donc sous un jour nouveau : Ils ne sont plus ces icônes de la pègre connues du grand public mais deviennent des hommes apparaissant dans toute leur complexité et parfois même leurs contradictions. Ce livre remet donc en question de nombreuses idées reçues sur le Milieu et ses acteurs.  

 

Christophe Chabbert est professeur de lettres au collège Jean-Louis Etienne de Mazamet. Romancier et essayiste, il est spécialiste des littératures de l'océan indien et en particulier de l'œuvre du poète mauricien Malcolm de Chazal. 

 

Retrouver Quand j'étais gangster, en librairie

Grand Prix d'Angoulême : Cosey, Larcenet et Ware en lice

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 18.01.2017

A l’issue du premier tour de l’élection du Grand Prix qui s’est déroulé du 9 au 15 janvier 2017, les trois auteurs sont retenus pour concourir pour le second tour du vote de désignation du Grand Prix 2017. Alan Moore figurait, à l'issu du premier tour, parmi les trois auteurs plébiscités et bien qu'il soit heureux et fier de cet honneur, il ne souhaite plus participer à la vie publique de la bande dessinée ou recevoir de prix.    Larcenet © Dargaud-Rita Scaglia ; Chris Ware © Jorge Fidel Alvarez-9e Art+ -; Cosey © le Lombard A....

Des livres d'artiste à Bruxelles : Histoires de livres

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 17.01.2017

Dédier une rencontre aux livres d’artistes implique d’avoir déjà une certaine idée de ce que peuvent être ces ouvrages. Depuis 2003, le salon Histoires de livres offre à ces œuvres une place spécifique au cœur de Bruxelles. Cette année, le rendez-vous est fixé ces 22 et 23 avril.       « Notre salon a donc pour objectif de permettre au grand public de découvrir toutes les facettes de la création d’un livre d’artiste, ce médium spécifique des arts visuels contemporains ; qu’il s’agisse de livres illustrés, de livres pauvres, de livres...

Un répertoire de 30 millions de documents sur les persécutions nazies

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 13.01.2017

Le Service international de recherches (International Tracing Service) a annoncé la mise en ligne d'un gigantesque répertoire de ses archives, soit 30 millions de documents relatifs à l'Holocauste et aux persécutions perpétrées par les nazis.   Le Service international de recherches, en 1958 (International Committee of the Red Cross, CC BY-SA 2.0)     Le service de recherches, chargé de conserver et d'archiver les documents relatifs aux persécutions nazies ainsi qu'à leurs survivants, est opérationnel depuis 1943, mais officie en tant que centre de...

Margaret Thatcher éclipse Winston Churchill

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 13.01.2017

Scandale dans le monde des biographies dictionnariales, ou plutôt, des dictionnaires biographiques : la nouvelle édition Dictionary of National Biography est sortie. Et voici qu’elle fait apparaître Margaret Thatcher. Oui, la dame de fer est dans le dico. Mais le scandale n’est pas là.   PROArchives New Zealand, CC BY SA 2.0     Le Guardian a en effet relevé que la première femme à avoir occupé le rôle de Premier ministre du Royaume-Uni dispose de plus de mots que des figures comme Churchill. En effet, seule la reine Elizabeth 1ere ou encore William...

Anime Strike : Amazon bascule dans l'animation japonaise en VOD

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 13.01.2017

Les passionnés d’animes se réjouiront de la nouvelle offre d’Amazon : Anime Strike est une offre destinée aux clients Prime, qui pour 5 $, accéderont à une bibliothèque de séries basée sur l’animation japonaise. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un nouveau service de streaming, mais d’un canal supplémentaire disponible via Amazon Video.       Anime Strike est toutefois la première marque propre à Amazon, dans son offre à la demande, proposée à travers son service de Chanels. Pour l’heure, évidemment, seuls les États-Unis sont...

Marc Ceccaldi et Xavier Galaup au conseil d'administration du CNL

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 12.01.2017

Le Centre national du livre (CNL) soutient, grâce à différents dispositifs et commissions, tous les acteurs de la chaîne du livre, et ce sont les professionnels de cette chaîne et l'État qui définissent sa politique, à travers son conseil d'administration. Celui-ci évolue en ce début d'année.   (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     L'arrêté du 13 décembre, publié dans le Journal officiel de ce 12 janvier, nomme membres du conseil d'administration du Centre national du livre Marc Ceccaldi, directeur régional des affaires culturelles de la région...

Carlos Zanón continuera les aventures du détective Pepe Carvalho

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 12.01.2017

Découvert par les éditions Asphalte, Carlos Zanón a publié plusieurs ouvrages en France, traduits par Adrien Bagarry. Si les Français boudent quelque peu ses romans, ils goûteront peut-être plus sa reprise des aventures de Pepe Carvalho, le légendaire détective de Manuel Vázquez Montalbán. En effet, Carlos Zanón poursuivra les romans de l’écrivain espagnol, décédé en octobre 2003.   Nacho, CC BY 2.0     Le groupe éditorial Planeta, ainsi que les héritiers de Manuel Vazquez Montalban, ont conclu un accord qui confirme la poursuite des histoires du...

Penguin Random House revend ses filiales de Singapour et de Malaisie

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 11.01.2017

Le groupe Penguin Random House a annoncé la vente de ses filiales Penguin Singapore et Malaysia à Times Publishing, groupe média asiatique détenu par la société Fraser and Neave. Un montant de 8 millions $ singapouriens est en jeu dans cette transaction.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     La vente inclut les bureaux locaux, ainsi que les services de distribution. Les deux structures externalisées seront désormais distributeurs exclusifs des ouvrages publiés par Penguin Books, The Random House Group, Dorling Kindersley et Penguin Random House – ainsi que les...

Littérature jeunesse : au coeur de la création littéraire, éditeurs et auteurs

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 11.01.2017

Le 19 janvier prochain sera proposée à Landerneau une journée de rencontre avec les éditeurs de littérature jeunesse. Coorganisé par le SNE, la ville de Landerneau, ainsi que Livre et Lecture en Bretagne, elle s’articulera autour de la thématique « Au coeur de la création littéraire : auteurs, éditeurs ».   ActuaLitté CC BY SA 2.0     On retrouvera les différentes informations dans le programme ci-dessous. Albums, romans pour 8-12 ans et documentaires seront ainsi évoqués au cours de la journée.     Invitation JE-Landerneau by...

L'argent, motif du meurtre de l'auteure jeunesse Helen Bailey

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 10.01.2017

Retrouvée morte enterrée dans son propre jardin, la tragique histoire de l’auteure jeunesse Helen Bailey ne serait qu’une sombre affaire d’argent. Son mari, soupçonné du crime, était entendu par la cour ce 10 janvier : Ian Stewart a vraisemblablement étranglé sa compagne après lui avoir fait prendre une forte dose de somnifères.   Helen Bailey accompagnée de Ian Stewart, son compagnon (CC BY-SA 2.0, Alice Boagey)     Le mari n’aurait pas simplement assassiné son épouse : il avait aussi tué leur chien Boris, le 11 avril 2016. Les corps avaient...