Quand j'étais gangster : confession d'un ancien de la French Connection

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 18.12.2014

Il est rare de pouvoir entendre la parole des gangsters. C'est pourtant ce que nous propose dans cet ouvrage témoignage Christophe Chabbert, coauteur, qui est allé à la rencontre de l'un des derniers survivants de la French Connection.

 

Jean-Pierre Hernandez, dit « Gros-Pierrot » a été un acteur de premier plan des grandes heures du banditisme marseillais. Intitulé Quand j'étais gangster (Flammarion 317 pages, 19 €), ce document vient de sortir aux éditions Flammarion.

 

Au fil des pages, on se retrouve au cœur de la guerre des gangs entre le clan de Tany Zampa, auquel Jean-Pierre Hernandez appartenait, et celui de Francis Le Belge. ActuaLitté a voulu en savoir un peu plus sur la rédaction d'un ouvrage pas comme les autres.

 

AL : Quelle forme avez-vous choisi pour donner corps à ce témoignage inédit ?

 

Christophe Chabbert : Le texte se présente sous la forme d'un récit autobiographique, rédigé à la première personne. Les souvenirs s'enchaînent de manière chronologique. Cependant, afin de dépasser le stade purement narratif, je me suis efforcé d'apporter des explications et des analyses sur les superstructures dans le cadre desquelles les événements personnels de la vie de monsieur Hernandez se sont déroulés.

 

Gangster Car

Sam Howzit, CC BY 2.0

 

 

Ainsi,  je me suis employé par exemple, à expliquer l'organisation générale de la French Connection ou bien les événements liés à la disparition mystérieuse d'Agnès Le Roux. (Il consent en effet à faire des révélations sur le véritable auteur de l'assassinat dont il a recueilli la confession en 1987. Cet homme était un très proche de Gaétan Zampa, véritable commanditaire du meurtre. Ses allégations ont été confirmées devant  la cour européenne de justice, dans un procès-verbal, par l'ancien chef de l'OCRB, le commissaire Lucien Aimé-Blanc avec lequel j'ai pu m'entretenir à trois reprises et qui a validé le manuscrit).

 

AL : Pourquoi avez-vous été attiré par l'écriture d'un livre si particulier ?

 

Christophe Chabbert : Permettre au lecteur non initié de comprendre l'organisation mise en place par les parrains de la côte, donne ensuite un relief nouveau au destin particulier d'Hernandez. Sa vie peut s'inscrire dès lors dans une histoire, dans un plan concerté, celui du crime organisé du trafic international d'héroïne.

 

Les faits qu'il rapporte prennent du sens dans la mesure où ils permettent d'éclairer, par l'exemple, une superstructure qui les dépasse. Compte tenu de l'issue du dernier procès Agnelet et dans la perspective de la cassation prochaine du verdict, Jean-Pierre Hernandez a souhaité rajouter quelques commentaires qui ne laisseront sans doute pas le lecteur indifférent.

 

AL : Votre livre témoignage est-il uniquement centré sur la French Connection ?

 

Christophe Chabbert : La French connection  ou l'affaire Le Roux ne sont pas les seuls thèmes abordés dans l'ouvrage : Hernandez revient sur l'élimination d'Antoine Guérini et de René Mondoloni par le clan dirigé par Gaby Regazzi (Zampa n'était encore qu'un homme de main), sur le début de la guerre Zampa le Belge (avec enfin la vérité sur cet épisode), sur le « Casse du siècle », son organisation et ses avatars (le casse raté de Cannes en particulier), sur les derniers projets de Francis le Belge qui fut son dernier associé.

 

Jean-Pierre Hernandez consent encore à faire des révélations inédites sur le Belge, son ami : sa grande lassitude avant son assassinat en septembre 2000 et son désir de partir en Afrique, au Bénin plus précisément, loin du Milieu parisien, pour monter des affaires avec Hernandez etc…

 

AL : Comment s'est organisée l'écriture de votre livre ?

 

Christophe Chabbert : Cet ouvrage est le fruit d'un long travail : j'ai rencontré Jean-Pierre Hernandez à de très nombreuses reprises ces derniers mois. J'ai enregistré nos entretiens en particulier afin de rendre compte, au cœur même de l'écriture, de la saveur particulière de son accent et de ses expressions méridionales caractéristiques. J'ai donc fait en sorte de mettre en forme son récit, de l'ordonner, de le compléter par une abondante lecture, tout en préservant une langue, un style, une voix qui n'appartiennent qu'à lui.

 

AL : Comment avez-vous réussi à obtenir un tel témoignage ?

 

Christophe Chabbert : Cette intimité avec le personnage, la confiance qui s'est créée entre nous, m'a permis de recueillir une véritable « confession ». J'ai essayé de capter les grandes scansions de sa vie, de comprendre et de mettre en lumière les charnières et les moments de basculement.

 

J'ai également cherché à connaître l'intimité des grandes figures du banditisme pour, m'écartant de la légende, me rapprocher au plus juste des hommes qui étaient ses amis : les Tany Zampa, Francis le Belge, Jean-Louis Fargette, Jean-Baptiste Croce, Marc Monge ou les frères Zemmour apparaissent donc sous un jour nouveau : Ils ne sont plus ces icônes de la pègre connues du grand public mais deviennent des hommes apparaissant dans toute leur complexité et parfois même leurs contradictions. Ce livre remet donc en question de nombreuses idées reçues sur le Milieu et ses acteurs.  

 

Christophe Chabbert est professeur de lettres au collège Jean-Louis Etienne de Mazamet. Romancier et essayiste, il est spécialiste des littératures de l'océan indien et en particulier de l'œuvre du poète mauricien Malcolm de Chazal. 

 

Retrouver Quand j'étais gangster, en librairie

Le meurtrier de l'auteure Helen Bailey condamné

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.02.2017

Helen Bailey, auteure britannique de récits pour enfants et adolescents, avait disparu en avril 2016 : quelques mois plus tard, son corps était retrouvé dans le jardin de sa propriété. Le premier suspect dans cette affaire de meurtre, son mari Ian Stewart, a été condamné à la prison à perpétuité, avec une période de sûreté de 34 ans.   Helen Bailey et son mari Ian Stewart     Le juge Andrew Bright a prononcé la sentence : Ian Stewart écope d'une peine de prison à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 34 ans, pour le meurtre d'Helen...

Prix littéraires France Télévisions 2017 : six essais et six romans

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 23.02.2017

France Televisions est fier, comme chaque année, de revendiquer sa position de premier partenaire audiovisuel pour le monde du livre. Et pour célébrer cette union, voici qu’est dévoilée la liste des douze ouvrages retenus pour les prix littéraires, édition 2017.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     6 essais et 6 romans ont été choisis par le jury de sélection du Prix Essai et du Prix Roman France Télévisions 2017 présidé pour la deuxième année par François Busnel et composé d’animateurs et de journalistes littéraires et culture des chaînes du...

Creativ'Cross-média : un salon autour de la publication multicanale

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 23.02.2017

Le salon Créativ’Cross-media s’ouvrira les 29 et 30 mars, au Palais Brogniart. Sur deux journées, seront présents 90 exposants autour de trois axes : Créativ'Publishing, Créativ'Book et Créativ'Packaging. Différentes conférences sont également prévues.        Créativ’Cross-Média, traite de la communication cross-canal sous toutes ses formes : new print, digital, web, mobile, vidéo, réseaux sociaux. Il rassemble dans un même lieu des fournisseurs de solutions et d’applications destinées à aider les entreprises à transposer leurs contenus...

Sciences pour tous : un label d'identification créé par le SNE

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 20.02.2017

Le Syndicat national de l’édition annonce la création d’un label destiné à l’identification des ouvrages Sciences pour tous. À travers le fichier exhaustif du livre (FEL), ces livres seront désormais signalés avec un pictogramme propre. On pourra le retrouver sur le site Dilicom, mais également dans les notices au format ONIX – pour les livres papier, et numériques.   ActuaLitté CC BY SA 2.0     Le nouveau label Sciences pour tous sera officiellement lancé lundi 27 mars, à 11 h, sur la scène Sciences pour tous du Salon Livre Paris (D24), en...

Le Prix « Facile à lire » poursuit son déploiement en Bretagne

  • Partager sur Twitter

La rédaction - 17.02.2017

En 2016, la dynamique autour des espaces « Facile à lire » se confirme, en Bretagne comme partout en France. Sur notre territoire, par exemple, les médiathèques de Dinard, Plonévez-du-Faou et Quimperlé ont inauguré un espace « Facile à lire » les bibliothèques de Renac et de Saint-Didier ont réalisé leur propre module « Facile à lire » ; d’autres projets sont en cours de création.         Pour poursuivre cette dynamique, Livre et lecture en Bretagne et l’association Les chemins de lecture lancent, en 2017, un Prix « Facile à lire »...

Une neuvième librairie physique pour Amazon

  • Partager sur Twitter

Elodie Pinguet - 16.02.2017

L’expansion physique du géant du commerce en ligne se poursuit. Dans un communiqué, le groupe a annoncé une neuvième librairie Amazon Books qui verra le jour en 2017 en Californie, en plus des cinq autres magasins déjà prévus dans le pays.   (SounderBruce CC BY SA 2.0)     La conquête des États-Unis est enclenchée pour Amazon. La société vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’une nouvelle librairie en Californie, au sein du centre commercial Broadway Plaza.   À ce stade de développement, il existe déjà trois librairies physiques Amazon...

Les mangas de Harlequin arrivent chez comiXology Unlimited

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 16.02.2017

Attention, attention, il ne s’agit pas non plus d’une offre foisonnante en regard de la production de manga romance de l’éditeur. Cependant, la présence de Harlequin sur la plateforme comiXology, appartenant à Amazon, est une nouvelle d’importance.       En matière de lecture numérique, comiXology Unlimited représente l’équivalent de Kindle Unlimited, la solution d’abonnement avec ouvrages à foison. Par prudence, peut-être, Harlequin n’a cependant fourni qu’une vingtaine de titres au libraire dédié à la BD.   Les amateurs pourront...

Orhan Pamuk accuse un journal turc de l’avoir censuré

  • Partager sur Twitter

Elodie Pinguet - 15.02.2017

En Turquie, la censure est plus que jamais d’actualité. Orhan Pamuk en aurait été la dernière victime. L'une de ses interviews, donnée au journal Hürriyet, n’aurait, selon lui, pas été publiée. Cette censure serait certainement due à son opposition au référendum visant à élargir les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan.   (Composta Net, CC BY NC SA 2.0)     En Turquie, le Président Erdogan a lancé un projet de réforme constitutionnelle qui sera voté par les électeurs turcs le 16 avril. Un projet qui divise les foules car son...

Youboox étoffe les fonctionnalités de son application de lecture

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 15.02.2017

Lancée en 2012, l’application de lecture en streaming de Youboox connaît une mise à jour importante renforçant sensiblement l’expérience de lecture. Les deux nouveautés apportées sont la lecture auditive (ou text-to-speech) et le partage des e-books via iMessage sur la version IOS de l’application.     Première nouveauté donc, la possibilité d’écouter ses livres. Quand on est fatigué de lire ou quand on ne peut s’arrêter de lire car le passage est passionnant mais qu’on doit cuisiner ou prendre sa voiture, il suffit de cliquer sur l’icône...

Une anthologie Ghost in the Shell, à l'occasion du film

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 14.02.2017

Comme la plupart des séries manga, Ghost in the Shell a connu nombre de suites, prequels et autres spin-off, pas forcément signés par Masamune Shirow, le créateur de l'original. Parallèlement à la sortie du film hollywoodien, avec Scarlett Johansson, l'éditeur japonais Kodansha annonce la publication d'une anthologie d'histoires inédites.   photo d'illustration     C'est Boichi, nom d'auteur du Sud-Coréen Mujik Park, qui a laché l'info : Kodansha publiera le 31 mars prochain une anthologie Ghost in the Shell, au titre inconnu, qui rassemblera des...