1DollarScan propose des fichiers PDF optimisé après numérisation

Clément Solym - 03.04.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - 1DollarScan - numérisation - livres


La numérisation de livres est devenue le nerf de la guerre. Pour constituer un catalogue de titres homothétiques, première couche indispensable dans la constitution d'une offre de livres numériques, il faut passer par les lampes des scanners. À ce titre, l'initiative japonaise 1DollarScan avait longuement fait parler d'elle.

 

Dans son principe, tout est simple : on paye 1 $ pour la numérisation d'un ouvrage de 100 pages. 

L'autre problème, c'est qu'il faut évidemment envoyer sa version papier à la société, par voie postale, pour qu'il effectue la numérisation, avant de vous renvoyer le ebook tant attendu. Mais, corollaire, le livre papier sera perdu pour vous, puisque la société indique que les ouvrages ne sont pas restitués, mais bien détruits pour être recyclés. Le recyclage interviendra sous deux semaines, à moins que l'on ne formule la demande de retrouver son livre, à ses frais, manifestement... (voir notre actualitté)

 

 

 

Histoire d'élargir un peu son champ d'action, 1DollarScan vient d'apporter une nouvelle option à son service, Fine Tune. C'est toujours un fichier PDF qui sera envoyé au client qui décidera de passer par cet outil de numérisation - oui, pas de fichier en EPUB ni aucun autre format, c'est du PDF pour tout le monde. Sauf que désormais, avec Fine Tune, c'est un fichier PDF adapté et personnalisé en fonction de l'appareil sur lequel on veut le lire qui sera envoyé. 

 

Fine Tune supprime les marges qui ne sont pas nécessaires, compresse le fichier, optimise la résolution du document, et optimise, donc, pour rendre plus lisible sur les différents appareils. iPhone, Sony Reader, Nook, ou encore Kindle et iPod Touch, tous les écrans sont désormais supportés pour rendre des PDF plus clean. Et, chose appréciable, le service est gratuit. 

 

Le PDG de la société, Hiroshi Nakano estime que cette nouvelle option sera indispensable pour que 1DollarScan perce véritablement aux États-Unis. Au Japon, le service fait des miracles pour économiser un précieux espace dans les maisons et appartements, tout en apportant des solutions pour une lecture en toute mobilité. (via TechCrunch)

 

Attention, un tel service n'est pas légal en France, et ne rentrerait pas tout à fait dans le cadre de la copie privée. En effet, selon l'article L.122-5 il est impératif que le copiste soit également propriétaire du matériel qui va servir à numériser. (voir notre actualitté)

 

Au contraire d'une grande initiative comme la Copy Party, qui avait sévi le 7 mars dernier, permettant de numériser tout ce qui se trouvait dans une bibliothèque, en toute légalité.