24PageBooks : un nouveau venu dans l'édition numérique

Clément Solym - 05.05.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - 24 - pages - books


Avec le développement des plateformes de lecture en ligne lié à celui du marché des smartphones et des tablettes, les acteurs traditionnels de l’édition voient arriver, sur ce secteur, des petits nouveaux, inconnus du monde du papier. Le numérique permet précisément une certaine redistribution des cartes, à condition de trouver des moyens pour faire jeu égal avec la concurrence.

De ce côté-là, 24PageBooks semble plutôt bien parti, ayant réussi à trouver le soutien du fonds d’investissement créé par Xavier Niel et Jérémie Berrebi. Son modèle éditorial : proposer des titres simples, courts et pratiques sur le Kindle Store ou encore l’iBookstore.

Si cette jeune société n’a, pour l’instant, que trois titres à son catalogue, elle ambitionne déjà d’en proposer pas moins d’une vingtaine d’ici à la fin de l’année. Avec des titres qui tournent autour des 6000 mots, il s’agit de coller au plus près d’un lectorat très ciblé lors de la sortie d’un nouveau titre. Avec Stop Dating, and Start Meeting Interesting People, dernière parution, on se doute que les lecteurs risquent de répondre présent.


Cependant, ce nouvel acteur de l’édition numérique se positionne sur des niveaux de prix assez élevés déjà par rapport à la concurrence. Il faut ainsi compter 4,99 $ par titre alors que d’autres éditeurs n’hésitent plus à écraser les prix, parfois en allant au-dessous du seuil des 1 $.

Pour se faire connaître du public, cette jeune entreprise compte jouer sur des auteurs déjà reconnus à qui elle demandera de signer quelques titres. Mais, pour attirer d’autres plumes talentueuses, elle n’hésite pas à proposer aussi des avances de paiement ou encore l’achat de plusieurs titres auprès d’un même écrivain.

Voilà donc la concurrence de plus en plus ouverte sur le domaine du numérique. Avec la banalisation de l’usage du smartphone, la lecture de ce type d’ouvrages courts et simples, édités uniquement en version numérique risque bien de fortement se développer.